Catégories

Recherche

Le réveil des ennemis des plantes d’intérieur

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais certains insectes qui infestent les plantes d’intérieur ont été plus tranquilles depuis quelque temps. En effet, quand les jours sont courts, donc à partir du milieu de l’automne, ils entrent en diapause, un genre de semi-dormance et peuvent même sembler être disparus. D’autres insectes continuent de rester actifs même quand les jours sont courts, mais à un niveau bien inférieur que l’été. Mais quand les jours rallongent, les deux groupes se réactivent et commencent à se reproduire abondamment. Or, même aussi tôt que la fin de janvier, les jours rallongent perceptiblement et, peu à peu, selon l’espèce, les ennemis de nos plantes se remettront à l’œuvre. À partir du début mars, ils seront tous bien réveillés… et affamés. Il s’agit d’insectes comme : Les pucerons, les sciarides (mouches de terreau) et les thrips, par contre, ne semblent pas ralentir l’hiver. Ils sont aussi actifs en janvier qu’en juillet! Il faut donc garder l’œil ouvert pour ces... Lire la suite >

Le thrips: ennemi sournois de nos plantes

Thrips de l’oignon (Thrips tabaci) ci-dessus et thrips des petits fruits (Frankliniella occidentalis). Photo: gardentech.com Le thrips (thrips est singulier et pluriel) est un minuscule insecte surtout actif la nuit, ce qui fait qu’on voit généralement les dommages qu’il fait bien avant de voir l’insecte lui-même. Comme il s’attaque aux fleurs et aux feuilles en râpant la surface extérieure, on remarque souvent sa présence quand la partie atteinte grisonne, blanchit ou se décolore irrégulièrement. On peut aussi voir de petits points noirs sur les parties atteintes: ses excréments. Le thrips des fleurs se dévoile aussi quand il épand du pollen sur les fleurs qu’il infeste. En plus d’endommager les végétaux, les thrips peuvent leur transmettre des virus. Selon l’espèce (il y a plus de 6000 espèces de thrips, dont le thrips des petits fruits [Frankliniella occidentalis], le thrips des fleurs [Frankliniella tritici], le thrips de l’oignon [Thrips tabaci] et le thrips du glaïeul [Taeniothrips simplex] sont les plus courants dans nos cultures),... Lire la suite >

Quand les thrips attaquent

Le thrips (thrips est singulier et pluriel) est un minuscule insecte surtout actif la nuit, ce qui fait qu’on voit généralement les dommages qu’il fait bien avant de voir l’insecte lui-même. Comme il s’attaque aux fleurs et aux feuilles en râpant la surface extérieure, on remarque souvent sa présence quand la partie atteinte grisonne, blanchit ou se décolore irrégulièrement. En plus d’endommager les végétaux, les thrips peuvent leur transmettre des virus. On peut aussi voir de petits points noirs sur les parties atteintes: ses excréments. Selon l’espèce (il y a plus de 5000 espèces de thrips, dont le thrips des petits fruits (Frankliniella occidentalis), le thrips des fleurs (Frankliniella tritici), le thrips de l’oignon (Thrips tabaci) et le thrips du glaïeul (Taeniothrips simplex) sont les plus courants dans nos cultures), les thrips peuvent s’attaquer surtout au feuillage ou surtout aux fleurs ou boutons floraux, parfois même aux bulbes. Identifier le coupable L’insecte lui-même est d’environ la taille d’un trait d’union... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!