Catégories

Recherche

La plante de Noël venue du Grand Nord

Les plantes qu’on nous vend à Noël ont depuis toujours été des plantes venant d’ailleurs, en général des plantes tropicales comme le poinsettia, le cactus de Noël, le kalanchoé de Noël, etc. Depuis quelques années, cependant, on voit une plante venue du Grand Nord utilisée comme plante de Noël: le thé des bois, aussi appelé gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens). Son comportement en plein air Dans la nature, le thé des bois est une plante de la grande forêt boréale du Nord, poussant surtout dans l’Est du Canada et le Nord-est des États-Unis, mais aussi, en montagne dans le Sud jusqu’en Alabama. Son nom honore Jean-François Gaulthier (1708-1756), botaniste et médecin du roi à Québec de 1742 à 1756. Le petit arbuste couvre-sol de 15 à 20 cm de hauteur forme un tapis de feuilles ovales persistantes et luisantes d’une dizaine de centimètres de haut, vert foncé l’été, un peu pourprées l’hiver. Les feuilles dégagent une odeur agréable quand on les écrase. Au printemps, de... Lire la suite >

Couvrir du sol avec des indigènes

Les couvre-sols rampants peuvent être de précieux alliés au jardin: on en plante quelques-uns et ils se multiplient, se répandent, remplissant les espaces vides de nos plates-bandes sans qu’on ait à intervenir. Surtout ceux qui tolèrent l’ombre, car ils poussent parfois même sous d’autres plantes, agissant comme un paillis vivant. Comment demander mieux pour un jardinier paresseux? Espèces floristiques exotiques envahissantes prioritaires Ceux qui sont moins paresseux, en revanche, les apprécieront peut-être moins, puisqu’ils ont tendance à échapper à leur contrôle. On va même jusqu’à traiter ces végétaux d’envahissants. Quelle insulte! Pour ma part, je préfère garder ce mot pour les végétaux qui sont réellement envahissants comme la renouée du Japon, l’alliaire officinale ou l’érable de Norvège: ces plantes qui nous viennent de l’étranger par accident ou qui ont échappé à la culture et qui causent de réels problèmes en perturbant nos écosystèmes et parfois notre économie. Ici au Québec, on les désigne espèces floristiques exotiques envahissantes prioritaires (EFEE prioritaires). Cependant,... Lire la suite >

La plante de Noël qui aime le froid

Thé des bois (Gaultheria procumbens ‘Big Berry’). Photo: Manuela Popesc, pinterest.ca Les plantes qu’on nous vend à Noël ont depuis toujours été des plantes venant de pays chauds, en général des plantes tropicales comme le poinsettia, le cactus de Noël, le kalanchoé de Noël, etc. Depuis quelques années, cependant, on voit une plante venue du Grand Nord utilisée comme plante de Noël: le thé des bois, aussi appelé gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens). Son comportement en plein air Dans la nature, le thé des bois est une plante de la grande forêt boréale du Nord, poussant surtout dans l’est du Canada et le nord-est des États-Unis, mais aussi, en montagne dans le Sud jusqu’en Alabama. Son nom honore Jean-François Gaulthier (1708-1756), botaniste et médecin du roi à Québec de 1742 à 1756. Le petit arbuste couvre-sol de 15 à 20 cm de hauteur forme un tapis de feuilles ovales persistantes et luisantes d’une dizaine de centimètres de haut, vert foncé l’été, un peu pourprées... Lire la suite >

Les plantes de Noël autour du monde

Je pense que je peux dire sans me tromper que la plante de Noël la plus populaire en Amérique du Nord est le poinsettia (Euphorbia pulcherrima): les magasins en regorgent à cette saison! Mais d’autres plantes aussi sont populaires: le cactus de Noël (Schlumbergera spp.), le kalanchoé de Noël (Kalanchoe blossfeldiana), l’amaryllis (Hippeastrum spp.), le piment de Noël (Capsicum annuum), le cerisier de Jérusalem (Solanum pseudocapsicum), la fougère givrée (Selaginella martensii ‘Frosty’), le sapin de Norfolk (Araucaria heterophylla) et, bien sûr, le sapin de Noël (Abies balsamea et autres). Depuis quelques années, le thé des bois, aussi appelé gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens), s’est ajouté à la liste. Mais les plantes de Noël diffèrent autour du monde. Jetons un coup d’œil sur ce qu’il se passe ailleurs. Nouvelle-Angleterre En plus des plantes précitées, j’ajouterais à la liste des plantes de Noël le polystic faux-acrostic (Polystichum acrostichoides), qu’on appelle aux États-Unis «Christmas fern» (fougère de Noël), car ses frondes sont persistantes et peuvent... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!