Categories

Recherche

Un maïs qui fournit son propre azote!

Maïs ‘Sierra Mixe’. Notez ses racines aériennes. Photo: Jean-Michel Ané Ajouter de l’azote aux sols sous une forme que les plantes peuvent utiliser afin de leur permettre de croître vigoureusement a longtemps été un problème majeur pour les agriculteurs et les jardiniers. Mais on a récemment découvert une ancienne variété de maïs (Zea mays) qui obtient le gros de son azote de bactéries se nourrissant du mucilage que produisent ses racines. L’azote (N) est abondant dans l’atmosphère et les plantes en ont grand besoin pour se développer, mais elles n’ont pas la capacité de l’absorber directement de l’air. Les agriculteurs dépensent alors des milliards de dollars et d’euros chaque année pour des engrais riches en azote que les plantes peuvent absorber par leurs racines, et à la fois la production de ces engrais et leur utilisation causent de nombreux problèmes environnementaux. Ne serait-il donc pas extraordinaire si les plantes pouvaient collecter de l’azote atmosphérique par elles-mêmes? Cela réduirait certainement la... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!