Catégories

Recherche

Le sel d’Epsom: essentiellement inutile au jardin

Par Larry Hodgson Sur Internet, vous verrez de nombreux sites qui préconisent l’utilisation du sel d’Epsom dans le jardinage. Certains prétendent que ce produit stimule une croissance extraordinaire, d’autres qu’il fait grossir les tomates, encourage la floraison des roses, fait verdir le feuillage, renforce les racines et même… chasse les limaces! Évidemment, plusieurs de ces sites sont en fait commandités par des producteurs de sel d’Epsom (il est si facile de cacher son identité de nos jours!), mais d’autres viennent de jardiniers sincères qui pensent vraiment avoir trouvé un produit miracle. Le sel d’Epsom s’appelle ainsi car on le préparait à l’origine en faisant bouillir l’eau de source minérale provenant de la ville d’Epsom en Angleterre. Je me confesse: je me suis moi-même fait avoir avec ce leurre. C’est une vieille croyance que j’ai héritée de mon père jardinier sans jamais me poser de questions. Pendant des années, donc, j’ai recommandé, entre autres, l’utilisation de sel d’Epsom pour prévenir le... Lire la suite >

Mythe horticole: le sel d’Epsom dans le jardinage

Le sel d’Epsom: loin d’être un produit miracle dans le jardinage. Si vous fouillez sur l’Internet, vous verrez de nombreux sites qui préconisent l’utilisation du sel d’Epsom dans le jardinage. Certains prétendent que ce produit stimule une croissance extraordinaire, d’autres qu’il fait grossir les tomates, encourage la floraison des roses, fait verdir le feuillage, renforce les racines et même… chasse les limaces! Évidemment, plusieurs de ces sites sont en fait commandités par des producteurs de sels d’Epsom (il est si facile de cacher son identité de nos jours!), mais d’autres viennent de jardiniers sincères qui pensent vraiment avoir trouvé un produit miracle. Le sel d’Epsom s’appelle ainsi car on le préparait à l’origine en faisant bouillir l’eau de source minérale provenant de la ville d’Epsom en Angleterre. Je me confesse: je me suis moi-même fait avoir avec ce leurre. C’est une vieillie croyance que j’ai hérité de mon père jardinier sans jamais me poser des questions. Pendant des années, doc,... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!