Catégories

Recherche

Les semences à traiter au froid

Plusieurs graines exigent une période de froid avant de germer, notamment la majorité des arbres et arbustes de climat tempéré, mais aussi plusieurs vivaces et même certaines annuelles. On appelle ce traitement une «vernalisation» ou une «stratification froide». Je préfère «traitement au froid»: il me semble que c’est plus clair. Et normalement, on amorce le traitement en janvier ou en février afin d’avoir des plants à repiquer au jardin au printemps. Un traitement au froid réplique la situation que les graines subissent dans la nature, où elles tombent au sol à l’automne et restent tout l’hiver au froid et à l’humidité avant de germer au printemps quand la température se réchauffe. Ce système est essentiellement une protection développée par l’espèce au cours des millénaires pour empêcher ses graines de germer trop rapidement, au cours, par exemple, d’un automne long et doux ou d’un dégel en janvier qui sera inévitablement suivi de températures froides. C’est comme si une horloge interne lui disait: «Attention, il est... Lire la suite >

Déjà des semis à faire en janvier?

La nouvelle année vient à peine de commencer, mais il est déjà temps de semer certaines graines à l’intérieur. On ne sème si tôt qu’un groupe très limité de plantes particulièrement lentes à arriver à une taille de repiquage raisonnable, car autrement en janvier il est beaucoup trop tôt pour faire des semences. On les fera plutôt en mars ou en avril, même en mai. Il faut toutefois environ quatre à cinq mois de culture à l’intérieur pour les sept plantes suivantes, donc il est temps de sérieusement penser à les semer en janvier ou, au plus tard, au début de février. Agastache (Agastache foeniculum) Bégonia tubéreux (Begonia × tuberhybrida) Datura (Datura metel) Linaire à feuilles d’origan (Chaenorrhinum origanifolium, syn. glaerosum) Lisianthus (Eustoma grandiflora) Dracéna des jardins (Cordyline australis, syn. indivisa) Kniphofia ou tritome (Kniphofia ) Semis hâtifs: tout un défi! Démarrer des semences en janvier dans les régions septentrionales de l’hémisphère Nord n’est pas si simple. Les jours sont... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!