Categories

Recherche

La gentille géante

La sylphie perfoliée (Silphium perfoliatum) est une vivace géante. Photo: meadowviewfarmandgarden.com La gentille géante en question est la silphie perfoliée ou silphium perfolié (Silphium perfoliatum), une vivace très attrayante et de grande taille, facile à cultiver, mais en fait rarement vue dans nos jardins.  Son aire naturelle couvre la moitié est de l’Amérique du Nord où elle est surtout devenue abondante depuis que le défrichage des terres a augmenté la part de prairies humides et de fossés, deux milieux qu’elle semble préférer.  Cette plante est facilement reconnaissable par ses énormes feuilles triangulaires opposées vert foncé et luisantes, car elles sont perfoliées, c’est-à-dire qu’elles sont soudées ensemble à la base, ce qui donne l’impression qu’elles sont transpercées par l’épaisse tige qui est, curieusement, ailée et carrée, garante d’une identification rapide.  Les feuilles dentées s’arquent vers le haut, puis vers l’extérieur, créant à la base des feuilles soudées une coupe où l’eau de pluie s’accumule. Cela plaît beaucoup aux oiseaux, qui peuvent s’y abreuver... Lire la suite >

Plantes aux feuilles bizarres: les feuilles perfoliées

J’écris une série de blogues sur les plantes aux feuilles bizarres, des articles qui paraîtront de temps en temps au cours des mois à venir. Deux articles précédents ont déjà été publiés: vous pouvez les lire à Cinq plantes aux feuilles bizarres et Quatre autres plantes à feuilles bizarres. Je consacre davantage le blogue d’aujourd’hui à un type de feuillage qu’au choix de plantes: les feuilles perfoliées. Les sœurs siamoises du monde végétal Rappelons que la plupart des feuilles des angiospermes — sûrement plus de 95%! – sont fixées à leur tige par un pétiole (rétrécissement de la feuille semblable à une tige). La plupart des exceptions sont sessiles — elles s’attachent directement à la tige, sans pétiole — et d’autres encore enveloppent partiellement ou entièrement la tige et peuvent être considérées comme des feuilles embrassantes ou engainantes. Mais la situation la plus étrange est quand la feuille semble complètement envelopper la tige, au point où la tige paraît la... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!