Catégories

Recherche

Vendredi vidéo: Les semis à Mathieu

C’est finalement le temps pour moi de commencer mes semis! Je l’ai fait cette semaine, début avril, comme prévu sur mon calendrier à semis, préparé au mois de janvier. Remarquez que je vis à Montréal où les risques de gel sont plus hâtifs qu’à d’autres endroits au Québec. Je vous suggère de consulter l’article Dates du dernier gel… trompeuses pour avoir une meilleure idée quand commencer vos semis. J’ai appris de mon père à me fier aux dates sans risque de gel, plutôt que la date de dernier gel. Un exemple, la date moyenne de dernier gel à Montréal est le 10 mai. Mais ce n’est qu’une moyenne. La date sans risque de gel est plutôt le 25 mai, deux semaines plus tard! Donc, si vous semez vos tomates à l’intérieur 6 à 8 semaines avant la date de dernier gel, vous allez peut-être les garder en dedans 2 semaines supplémentaires. Il faut aussi savoir que ce n’est pas parce... Lire la suite >

Démarrer des semences, simple comme bonjour!

Texte traduit et adapté d’un communiqué de presse de la Home Garden Seed Association. Si vous n’avez jamais semé de graines, vous serez peut-être surpris de la facilité avec laquelle vous pouvez démarrer, au printemps, un beau jardin estival productif à partir de quelques simples sachets de semences. Utilisez des semences de qualité. Vous pourriez être tenté d’utiliser des semences des années précédentes, mais si elles ont été conservées dans un garage, où la température varie beaucoup, ou qu’elles ont plus de deux ans, leur pouvoir germinatif pourrait avoir beaucoup diminué. En cas de doute, achetez des semences fraîches auprès d’un vendeur de semences de confiance. Maximisez la lumière. Qu’il soit naturel ou artificiel, un éclairage adéquat est essentiel pour une bonne croissance des plantules. Ne commencez pas vos semis à l’intérieur trop tôt. Plus vous démarrez vos semences tôt dans la saison, plus il y a de risques que les semis soient chétifs et faibles. Pour déterminer la bonne date... Lire la suite >

Petit glossaire du semeur néophyte

Le printemps est la saison des semis: c’est le temps de semer vos légumes, fleurs et fines herbes dans la maison ou, un peu plus tard, dans le jardin. Les jardineries regorgent d’étalages de sachets de semences de toutes sortes et il y a un plus gros choix encore quand on commande par catalogue, que ce soit par la poste ou sur Internet. Mais… comment comprendre le vocabulaire quelque peu obscur qu’on emploie au verso des sachets et dans les catalogues imprimés et virtuels? Pour bien des néophytes, c’est du chinois! Voici donc quelques termes que vous risquez de rencontrer et leur définition. Acclimatation: action d’habituer de jeunes plants semés à l’intérieur aux conditions extérieures, une étape vitale de la production de semis. Habituellement, on place les semis deux ou trois jours à l’ombre, puis deux ou trois jours à la mi-ombre et deux ou trois jours au soleil avant de les repiquer à leur emplacement permanent. Annuelle: une plante... Lire la suite >

Semences à ne pas recouvrir

En général, quand vous achetez des semences, la profondeur et l’espacement des semis sont indiqués sur le sachet. Sinon, vous trouverez ces détails dans un bon livre ou sur Internet. Ou suivez la règle suivante: semez à une profondeur égale à 3 ou 4 fois le diamètre des graines et laissez 1 cm entre les graines (2 cm pour les grosses graines). N’enterrez pas les graines très fines, cependant, celles qui sont presque comme de la poussière: leur petitesse indique que, dans la nature comme au jardin ou en pot, elles préfèrent germer à la surface du sol. Aussi, ces mêmes semences ont généralement besoin de lumière pour germer alors, quand vous les semez à l’intérieur, il faut toujours placer leur pot dans un emplacement bien éclairé, même avant la germination. Il s’agit tout simplement de: 1. Remplir le pot ou un plateau de terreau humide et égaliser. 2. Éparpiller les graines de la façon la plus égale possible à la surface... Lire la suite >

Aucun risque de gel pour les semences postales

N’ayez pas crainte que les semences que vous avez commandées par la poste gèlent en cours d’expédition, même si elles doivent voyager par des températures sibériennes. À l’exception d’un très petit groupe de plantes tropicales aux fruits charnus (dont les semences sont rarement offertes par les semenciers), les graines sont totalement indifférentes au froid. Lors de différentes expériences, des graines ont fait des voyages de plusieurs mois dans l’espace à des températures frisant le zéro absolu (-273 °C) pour germer normalement après leur ensemencement. Elles ne craignent donc nullement un petit –20 °C! Vous trouverez une excellente liste de sources de semences sur la page Catalogues du site Jardinier Paresseux!  

Semis à faire à l’intérieur à la mi-avril

Nous voilà au cœur de la saison des semis intérieur. Il y a désormais autant de variétés à semer à cette saison que des variétés que, théoriquement, vous auriez dû déjà avoir semées. Pour voir les «rendez-vous manqués», allez voir Semis à faire à l’intérieur au début d’avril, Semis à faire à l’intérieur à la mi-mars, Semis à faire à l’intérieur au début de mars, etc. Voici les semis à faire à l’intérieur à partir de la mi-avril  Aneth (Anethum graveolens)Arabette (Arabis caucasica et autres)Arachide (Arachis hypogaea)Arctotide (Arctotis x hybrida, anc. Venidium)Argémone (Argemone mexicana et autres)Aster (Aster spp. (incluant Symphtrichon, Eurybia et autres)Astilbe (Astilbe spp.)Aubrétie (Aubrieta spp.)Aulnée (Inula spp.)Baptisia ou faux indigotier (Baptisia spp.)Belle-de-jour (Convolvulus tricolor)Bident (Bidens aurea, B. ferulifolia et autres)Buglosse d’Italie (Anchusa azurea et autres)Camomille allemande ou matricaire (Matricaria recutita, syn. Matricaria chamomilla)Céraiste tomenteux (Cerastium tomentosum)Cerfeuil (Anthriscus cerefolium)Chardon écossais (Onopordum acanthium)Chou frisé ou kale (Brassica oleracea acephala)Chrysanthème annuel (Glebionis carinatum (anc. Chrysanthemum carinatum) et autres)Clarkia élégant (Clarkia unguiculata, syn. C. elegans)Cœur saignant (Dicentra spectabilis)Coquelourde des jardins (Lychnis coronaria)Corbeille d’or (Aurinia saxatilis, syn. Alyssum saxatile)Coréopsis (Coreopsis grandiflora, C. lanceolata et autres)Coréopsis annuel (Coreopsis tinctoria et autres)Cosmidium (Cosmidium burridgeanum)Croix... Lire la suite >

Semis à faire à l’intérieur au début de février

C’est encore très tôt pour faire des semis. Les jours sont courts et le soleil, encore assez faible, ce qui ne stimulera pas une croissance très robuste. Mieux vaut faire les semis très hâtifs sous une lampe fluorescente ou une lampe horticole DEL, réglant la minuterie à 14 à 16 heures. Rappelez-vous que le but de faire des semis pour le jardin extérieur n’est pas de produire de grands plants dégingandés déjà en fleurs, car un plant aussi développé s’acclimatera mal aux conditions d’extérieur, mais plutôt d’avoir des jeunes plants sains et robustes, pleins d’énergie, qui prendront rapidement leur élan une fois qu’on les repique en pleine terre. Partir les semis trop tôt mène généralement au désastre: il faut les semer au bon moment. Même les semis faits un peu en retard donnera de meilleurs résultats que les semis faits trop tôt! À semer au début de février Si vous suivez ce blogue, sachez je vous donnerai aux deux semaines les... Lire la suite >

Semis à faire à l’intérieur à la mi-avril

Nous voilà au cœur de la saison des semis intérieur. Il y a désormais autant de variétés à semer à cette saisi que des variétés que, théoriquement, vous auriez dû déjà avoir semées. Pour voir les «rendez-vous manqués», allez voir Semis à faire à l’intérieur au début d’avril, Semis à faire à l’intérieur à la mi-mars, Semis à faire à l’intérieur au début de mars, etc. Voici les semis à faire à l’intérieur à partir de la mi-avril : Aneth (Anethum graveolens) Arabette (Arabis caucasica et autres) Arachide (Arachis hypogaea) Arctotide (Arctotis x hybrida, anc. Venidium) Argémone (Argemone mexicana et autres) Aster (Aster spp. (incluant Symphtrichon, Eurybia et autres) Astilbe (Astilbe spp.) Aubrétie (Aubrieta spp.) Aulnée (Inula spp.) Baptisia ou faux indigotier (Baptisia spp.) Belle-de-jour (Convolvulus tricolor) Bident (Bidens aurea, B. ferulifolia et autres) Buglosse d’Italie (Anchusa azurea et autres) Camomille allemande ou matricaire (Matricaria recutita, syn. Matricaria chamomilla) Céraiste tomenteux (Cerastium tomentosum) Cerfeuil (Anthriscus cerefolium) Chardon écossais (Onopordum acanthium) Chou frisé ou kale (Brassica oleracea... Lire la suite >

Semis à faire à l’intérieur au début d’avril*

Je suis en plein dans mes semis: légumes, fleurs, même quelques vivaces et plantes tropicales. Et ce n’est pas sorcier: un peu de terreau, quelques pots, un plateau, une fenêtre ensoleillé ou une lampe fluorescente et quelques sachets de semences, et vous voilà en route. Mais il faut semer au bon moment: voici pour cette raison une liste de semis à faire au début d’avril. Achillée (Achillea spp.) Agastache annuelle (Agastache ruprestris, A. cana et autres) Angélique (Angelica atropurpurea, A. archangelica et autres) Anis (Pimpinella anisum) Anthémis des teinturiers (Anthemis tinctoria) Asclépiade (Asclepias spp.) Asperge (Asparagus officinalis) Aubergine (Solanum melongena) Benoîte (Geum spp.) Bergenia (Bergenia spp.) Bourrache (Borago officinalis) Brocoli (Brassica oleracea italica) Browallia (Browallia speciosa) Camomille romaine (Chamaemelum nobile, syn. Anthemis nobile) Céleri (Apium graveolens) Cerise de terre (Physalis pubescens) Chou de Bruxelles (Brassica oleracea gemmifera) Chou-fleur (Brassica oleracea botrytis) Chrysanthème vivace (Chrysanthemum x morifolium, syn. C. x grandiflorum) Coléus (Coleus scutellarioides) Dahlia moyen et géant (Dahlia x) Dichondra... Lire la suite >

Juste à temps pour la saison des semis !

Le livre Idées du jardinier paresseux: Semis, absent des tablettes depuis le printemps dernier, vient d’être réédité. C’est le guide le plus complet sur les semis (légumes, fines herbes, annuelles, vivaces, etc.) jamais publié au Québec et aussi le seul qui suggère des dates de semis en fonction de votre zone de rusticité. Disponible partout où on vend de bons livres. Les Semis du jardinier paresseux

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!