Catégories

Recherche

Saule trop entreprenant

Le soi-disant saule arctique (Salix purpurea ‘Nana’). Photo: Susan Hagen, pinterest.com Question: Il y a quelques années, nous avons planté des saules arctiques en bordure d’un talus pour nous isoler du voisin. Maintenant, les branches recouvrent le talus presque complètement et empêchent toute floraison (iris, ajuga, etc.) sur celui-ci. Aussi, l’hiver la neige écrase ses branches. Est-ce qu’une taille des saules arctiques est possible pour retrouver le talus et obtenir une haie de saules? Si oui, quand et comment? Odette Grenier, Saint-Nicolas Réponse: Le «saule arctique» (Salix purpurea ‘Nana’ ou S. p. ‘Gracilis’) est bien un saule, mais n’est pas du tout d’origine arctique. Son vrai nom commun est osier pourpre et il vient du centre de l’Europe. Personne ne sait pourquoi il est vendu sous le nom de saule arctique au Canada, d’autant plus qu’il n’est pas particulièrement rustique, étant souvent endommagé par le froid l’hiver, même dans la zone de rusticité 3 (Saint-Félicien, Havre-Saint-Pierre, etc.). Le vrai saule arctique (S. arctica) est un petit arbuste... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!