Catégories

Recherche

Si vous ne voyez pas le problème, il n’y a pas de problème!

Pour bien fermer l’œil sur un problème horticole sans gravité, pourquoi ne pas tout simplement placer la plante de façon à ce que le problème ne soit tout simplement pas visible? Par exemple, la rose trémière (Alcea rosea), aussi appelé passe-rose, une superbe plante aux fleurs magnifiques, est malheureusement très sujette à la rouille (Puccinia malvacearum), une maladie qui fait brunir les feuilles inférieures, mais sans nuire à la floraison. Il est possible alors de planter la rose trémière à l’arrière de la plate-bande ou tout simplement derrière d’autres plantes, de façon à pouvoir bien admirer les fleurs sans jamais voir le feuillage. Problème réglé! (Ou planter des roses trémières résistantes à la rouille!) Développer une attitude de jardinier paresseux Mais un instant! Ne faut-il pas traiter la plante, guérir sa maladie… ou à tout le moins arracher les feuilles malades? Si vous pensez ainsi, vous n’avez pas encore développé une saine attitude de jardinier paresseux! La rouille ne tue pas... Lire la suite >

Des roses trémières résistantes à la rouille

Qui a dit que les roses trémières (Alcea spp.) étaient toujours atteintes par la rouille, une maladie qui fait brûler le feuillage inférieur avant la fin de l’été? D’accord, on ne connaît pas de variétés résistantes de l’espèce la plus vendue, soit la rose trémière commune (Alcea rosea), mais il existe plus de 60 espèces d’Alcea. Sûrement parmi tant d’espèces, il y a des plantes aussi ornementales, mais sans problème de rouille? Et effectivement, si on cherche un peu, on trouve des variétés résistantes à cette maladie. Les suivantes se sont montrées très résistantes à la rouille: la rose trémière à feuilles de figuier (A. ficifolia), la rose trémière à feuilles rugueuse (A. rugosa), la rose trémière du Kurdistan (A. kurdica) et la rose-trémière à fleurs pâles (A. pallida). Notez que la rose-trémière à feuilles de figuier, surtout, ressemble presque exactement à la rose-tremière commune, sauf que ses feuilles sont en forme de main plutôt d’être en forme de bouclier.... Lire la suite >

Les vivaces ne sont pas toujours éternelles

Si vous arrachez vos annuelles parce qu’elles ne fleurissent qu’une seule fois et que vous les remplacez par des vivaces parce qu’elles vivent éternellement, vous vous trompez. Les vivaces vivent plus longtemps que les annuelles (un an) et les bisannuelles (2 ans), c’est certain, mais pas toujours de beaucoup. Certaines vivaces ne vivent que 2 ou 3 ans, d’autres le double, d’autres encore un peu plus. Très peu seront encore là dans 40 ans! Si j’avais à estimer la longévité moyenne d’une vivace, j’aurais dit 7 à 8 ans. C’est beaucoup mieux qu’une annuelle, mais il faut quand même prêt à remplacer une vivace de temps à autre: pour la plupart, elles ne sont pas aussi d’une aussi grande longévité que les plantes ligneuses (arbres, arbustes et conifères). Vivaces de courte vie Il y a notamment un groupe de vivaces que les jardiniers appellent vivaces de courte vie. Ce ne sont pas exactement des bisannuelles, car ces dernières ne fleurissent... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!