Catégories

Recherche

Les semis conviennent-ils aux paresseux?

Mon masque de parfait jardinier paresseux tient très bien de la fonte des neiges jusqu’à leur retour à l’automne. Il y a assez de désordre et de mauvaises herbes dans mes plates-bandes pour que personne ne me prenne, même un instant, pour un jardinier méticuleux. Cependant, à la fin de l’hiver, on y voit quelques failles… à vrai dire, quelques milliers de failles. C’est que j’adore semer tout ce qui pousse. Or, semer et entretenir des semis exige passablement d’efforts. Pas trop paresseux, n’est-ce pas? De plus, quand je fais quelque chose, je choisis toujours de le faire à l’excès. Il ne me suffit pas de remplir deux ou trois boîtes de semis divers. C’est près d’une centaine de boîtes que je cultive sous des lampes fluorescentes dans mon sous-sol, soit l’équivalent d’un assez gros potager… et cela, ce n’est que pour les plateaux de germination. Quand les plantes commencent à lever, il faut les repiquer dans des contenants de... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!