C’est le temps de reprendre la fertilisation

Par défaut
20180225A www.hunker.com.jpg

Fin février, début mars, il est temps de recommencer à fertiliser vos plantes d’intérieur. Source: www.hunker.com

Normalement, dans les régions tempérées où les jours deviennent courts l’hiver, on arrête de fertiliser les plantes d’intérieur en octobre, quand leur croissance cesse pour la saison. Certaines continuent de vouloir pousser malgré la baisse d’éclairage, mais mieux vaut ne pas les encourager à pousser «hors saison» en continuant les fertilisations : cela tend à produire une croissance faible et étiolée en raison du manque de lumière.

(Les jardiniers qui cultivent leurs plantes sous des lampes de culture peuvent continuer à fertiliser leurs plantes d’intérieur à l’année, tant qu’ils maintiennent des journées de 12 heures ou plus.)

Mais avec le retour des journées plus longues à la fin de février et en mars, beaucoup de plantes présentent des signes très nets de croissance: des bourgeons qui grossissent, des feuilles qui s’ouvrent, des fleurs qui s’épanouissent. Ce n’est pas encore l’été, mais avec maintenant plus de 11 heures d’éclairage naturel par jour, la croissance reprend. Et avec cette croissance renouvelée, il faut penser reprendre la fertilisation aussi.

Engrais en récompense

N’oubliez pas que l’engrais devrait être donné non pas pour stimuler la croissance ou la floraison (il y a alors trop de risque de le donner quand la plante est faible et incapable de l’utiliser), mais en récompense. Donc, vous pouvez commencer à fertiliser les plantes qui montrent des signes de croissance renouvelée dès la fin de février, mais attendez un peu avant de fertiliser celles qui ne «bougent» pas encore. Leur tour viendra!

Quel engrais utiliser? Cela n’a presque pas d’importance. Lisez Les plantes ne savent pas lire les étiquettes d’engrais pour en savoir plus.

20180225B Claire Tourigny, 1500.jpg

Un engrais s’applique toujours en douceur. Source: Claire Tourigny, du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

L’important est de donner toujours l’engrais en douceur, probablement à une dose bien moindre que celle recommandée sur l’étiquette du produit : un quart ou un huitième de la dose suggérée suffit pour les plantes cultivées à l’intérieur. Le concept «engrais coup de fouet» pour stimuler une reprise plus rapide est un truc de mise en marché pour faire vendre plus d’engrais. Les plantes préfèrent recevoir leur engrais peu à peu, non pas être inondées de plus de minéraux qu’elles ne peuvent en utiliser dans l’immédiat.

Allez-y en douceur, mais si vos plantes recommencent à pousser, il est temps de les fertiliser de nouveau!

Publicités

Le temps de rependre la fertilisation

Par défaut

21060226A.jpgMaintenant que le mois de mars est à nos portes, vous avez peut-être remarqué que vos plantes d’intérieur recommencent à pousser et ce, après plusieurs mois de repos. Aussi, les jours sont désormais assez longs pour supporter une belle croissance saine. C’est donc le bon moment pour recommencer à les fertiliser.

Si certaines de vos plantes ne sont pas encore «réveillées», par contre (comme chez l’humain, il y a chez les plantes des lève-tôt et des lève-tard), attendez de voir des signes de croissance avant de les fertiliser, car c’est signe qu’elles ne sont pas encore prêtes à accepter un ajout de minéraux.

Notez bien que tout engrais conviendra pour la fertilisation de vos plantes d’intérieur (pour plantes d’intérieur, pour rosiers, pour gazons, etc.): les végétaux ne sont pas à cheval sur des formulations spécifiques. L’important est tout simplement de ne jamais dépasser la dose recommandée.