Categories

Recherche

Quand des punaises marbrées envahissent la maison

Par Larry Hodgson Il y a un nouvel ennemi à surveiller dans nos jardins… et dans nos maisons, car la punaise marbrée (Halyomorpha halys) ne se contente pas d’endommager nos plantes, elle ose même entrer dans nos maisons à l’automne… en grand nombre! C’est un insecte importé par accident de l’Asie à la fois en Europe et en Amérique du Nord il y a environ 20 ans, probablement dans des marchandises livrées de la Chine. Et cette punaise se répand maintenant comme une trainée de poudre. En France, elle est maintenant présente presque partout; au Canada, on la trouve surtout en Ontario, mais elle a gagné beaucoup de territoire dans le sud-ouest du Québec en 2021, notamment dans la région de Montréal. Et dire que cet insecte était inconnu en France et au Canada aussi récemment qu’en 2012! La punaise marbrée est tellement désagréable que certains médias québécois l’ont baptisée «punaise diabolique»! La reconnaître La punaise marbrée adulte a la... Lire la suite >

Points blancs durs sur les tomates

Par Larry Hodgson Question: Nous aimerions savoir quelle est l’origine de ces taches jaunes ou blanches sur les tomates? Cette partie est très dure et nous devons enlever presque la moitié de la tomate pour l’éliminer. Y a-t-il un remède?  Luce Hamel Réponse: Il est probable que vos tomates aient subi des blessures dues à des punaises, dont plusieurs espèces parcourent nos jardins et causent ce genre de dégâts. Il s’agit d’un insecte malodorant en forme de bouclier qui peut être, selon l’espèce et son degré de maturité, brun, vert, rouge ou d’autres couleurs. L’adulte ou la nymphe perce le fruit avec son rostre et y injecte des enzymes qui liquéfient la chair qu’il peut alors sucer et cela laisse une blessure qui blanchit ou jaunit avec le temps. Le fruit demeure comestible, mais la partie atteinte est asséchée et peu appétissante. Typiquement alors on supprime les blessures au couteau, ce qui fait perdre beaucoup de chair et de temps.  Souvent,... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!