Un kokedama instantané!

Par défaut

Les kokedamas. Vous avez certainement déjà vu ces petites plantes d’intérieur qui poussent dans des boules recouvertes de mousse, souvent placées sur une assiette décorative ou suspendues au plafond comme de petites planètes vertes. Les kokedamas sont incroyablement tendance: toutes les stars d’Hollywood en ont. Et donc, vous devriez en avez avoir vous aussi!

Auparavant, vous deviez soit acheter un kokedama déjà muni d’une plante (et délier alors votre bourse), soit vous en fabriquer un vous-même, un processus assez laborieux consistant d’abord à envelopper les racines de la plante dans des couches successives de terreau, d’argile et de mousse, puis à fixer le tout avec du fil. Mais plus maintenant!

Désormais, il suffit de planter une plante dans un «pot de mousse» et voilà: vous avez un kokedama!

20190211B www.hooksandlattice.com & milled.com.jpg
Il suffit d’insérer la plante dans le pot rond en mousse pour faire un kokedama instantané. Photo: http://www.hooksandlattice.com & milled.com. Montage: jardinierparesseux.com

Oui, vous pouvez maintenant acheter des pots ronds vides pour les kokedamas, joliment recouverts de mousse stabilisée! Il vous suffit alors de placer une petite plante d’intérieur quelconque dans la coquille et de combler les espaces vides avec du terreau. Ensuite, faites tremper votre potée, laissez-la bien s’égoutter et suspendez-la ou posez-la sur un plateau approprié.

Voilà! Un kokedama instantané!

Comment garder votre kokedama instantané en vie?

Les vedettes d’Hollywood ont du personnel pour entretenir leurs kokedamas. Vous, peut-être pas. Sinon, vous devrez veiller vous-même à l’entretien.

Les kokedamas sont loin d’être d’entretien minimal. Ils sèchent très rapidement, encore plus s’ils sont en suspension, et peuvent alors nécessiter deux ou trois arrosages par semaine. N’attendez pas que les feuilles ramollissent pour vous indiquer qu’il est temps d’arroser ou vous perdrez votre plante! Au lieu de cela, soupesez la potée. Si elle est légère, elle est suffisamment sèche pour avoir besoin d’arrosage.

20190211C adiantumplus.ru.jpg
Arrosez en plongeant le kokedama dans l’eau. Photo: diantumplus.ru

Le seul moyen logique d’arroser un kokedama est de le faire tremper. Plongez le pot (même toute la plante si vous voulez) dans un seau d’eau tiède (vous pouvez ajouter une pincée ou deux d’engrais tout usage soluble à l’eau pendant la saison de croissance). Dix minutes plus tard, retirez-le, laissez-le s’égoutter, puis remettez-le à son emplacement habituel.

Les besoins en lumière varient énormément selon la plante que vous avez mise dans le pot. Pour bien réussir, la plupart des plantes d’intérieur ont besoin d’un éclairage assez intense avec au moins une heure ou deux de soleil direct par jour (le soleil matinal est préférable).

À moins que vous utilisiez une succulente dans votre kokedama, vous devrez également trouver le moyen d’augmenter l’humidité ambiante à environ 50%, souvent un problème pendant les mois d’hiver. L’utilisation d’un humidificateur peut faire l’affaire. Ne perdez pas de temps à bassiner les feuilles afin d’augmenter l’humidité: cela ne fonctionne tout simplement pas.

Le reste de l’entretien, par contre, est assez élémentaire. Normalement, la température ambiante dans la pièce est convenable, donc, un souci de moins. Enlevez aussi les feuilles jaunies ou brunes. Taillez les tiges trop longues. Et ainsi de suite.

Utiliser un pot en mousse n’est-il pas tricher?

20192011D fr.aliexpress.com.jpg
Pot rond en mousse conçu pour le kokedama. Photo: fr.aliexpress.com

Je suppose que vous pourriez voir la situation comme un genre de tromperie. Surtout si vous avez cru le battage médiatique selon lequel l’art du kokedama, terme japonais qui se traduit par «boule de mousse», est une tradition japonaise millénaire transmise de génération en génération et basée sur l’art encore plus ancien du bonsaï. Mais les kokedamas ne sont en fait que vaguement inspirés par le bonsaï et «l’art» du kokedama est loin d’être antique. Il n’est apparu au Japon que dans les années 1990 et, en fait, ce sont les Néerlandais qui ont vraiment développé l’art de kokedama dans leurs vastes serres vitrées, pas les Japonais!

Donc, je ne pense pas qu’on puisse vraiment dire qu’il existe une «tradition de kokedama». Et puisqu’il n’y a pas de tradition, pourquoi le fait de choisir la solution de la facilité, c’est-à-dire utiliser un pot préformé, serait-il tricher?

20190211E www.thecoolrepublic.com & laidbackgardener.blog.jpg
Épatez vos invités avec votre kokedama… instantané! http://www.thecoolrepublic.com & jardinierparesseux.com

Donc, allez-y! La prochaine fois que vous recevez des invités, impressionnez-les avec un kokedama instantané de votre propre cru.

Il n’est toutefois pas nécessaire de souligner que vous venez tout simplement de glisser une plante dans un pot préfaçonné 15 minutes avant leur arrivée!

Publicités