Categories

Recherche

La pomme de terre du futur sera-t-elle poilue?

Un trait trouvé sur une pomme de terre sauvage, la pomme de terre de Berthault (Solanum berthaultii), changera peut-être le visage de la pomme de terre domestique (S. tuberosum). La pomme de terre de Berthault, originaire de la Bolivie, a des tiges et des feuilles couvertes de trichomes (poils collants). Quand un petit insecte, comme un puceron, une altise ou une cicadelle y touche, il se fait asperger de colle et y reste prisonnier. Triste fin de vie pour lui, mais victoire pour la pomme de terre qui se protège ainsi de ses ennemis! Les plus gros insectes, comme le doryphore de la pomme de terre, parviennent à se libérer de la colle, mais l’expérience est tellement traumatisante qu’ils s’éloignent de la plante et ne veulent plus y retourner, encore moins y pondre des œufs. Très souvent, cette protection élimine tout besoin d’insecticide. La plante se protège toute seule de ses ennemis! Le même processus semble aussi protéger la plante... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!