Catégories

Recherche

Votre poinsettia est malade… et tant mieux!

Le poinsettia (Euphorbia pulcherrima) n’a pas toujours été la plante compacte que nous connaissons aujourd’hui. Il est en fait un grand arbuste ou même un petit arbre de 4 m et plus de hauteur et de diamètre, bien trop gros pour entrer dans nos maisons. Ainsi, pendant longtemps, les seuls poinsettias vendus à Noël étaient sous forme de bouquets! En 1923, cependant, chez un producteur de fleurs coupées de Californie, Ecke Nursery, on a remarqué un poinsettia court et compact, d’à peine 75 cm à maturité. À la différence du poinsettia normal, qui produisait des ramifications à chaque 60 cm environ et qui était donc très grand et très peu fourni, le nouveau poinsettia – dit «à ramification libre» – produisait des embranchements abondants, formant donc presque une boule de feuillage et de fleurs. Par contre, malgré sa belle forme, le nouveau poinsettia manquait de vigueur et, lorsque moindrement stressé, il présentait un feuillage irrégulièrement maculé de jaune, un effet... Lire la suite >

Un conte d’hiver

Je parierais que vous avez au moins un poinsettia chez vous en cette période des fêtes. Si ce n’est pas le cas, peut-être qu’en apprenant un peu plus sur cet intéressant arbuste originaire du Mexique et sur la façon dont il est devenu LA plante de Noël, vous serez tenté d’en ramener un (ou plusieurs !) chez vous. La légende L’histoire raconte qu’une pauvre jeune paysanne mexicaine était gênée de ne pas avoir de cadeau à apporter à l’église à Noël. Un étranger (un ange peut-être?) lui a dit de ramasser les mauvaises herbes le long de la route et de les apporter à l’église, en précisant que tout cadeau venant du cœur serait apprécié. Lorsqu’elle les plaça près de la crèche, les mauvaises herbes se transformèrent en de magnifiques fleurs rouges. Ce miracle a permis à la plante d’être connue sous le nom de Flor de Nocha Buena, la fleur de la nuit sainte. Mais qu’en est-il de la... Lire la suite >

Contes, légendes et plantes des Fêtes

On ne peut pas avoir un Noël sans plantes. Elles font tellement partie des traditions qu’on ne peut pas s’en sortir. Jetons un coup d’œil sur l’histoire des plantes de Noël et les légendes qui les entourent. Le sapin Le sapin de Noël est une vieille tradition germanique datant en fait de bien avant l’époque du Christ. Selon les croyances dos tribus nordiques, l’hiver, avec ses jours qui raccourcissent et les arbres qui perdent leurs feuilles, représentait la mort du monde, mais avec les bons rites et les sacrifices, il était possible de renverser la vapeur et de le faire renaître. Ils fêtaient donc le Yul, soit la Fête du renouveau, dès que les journées commençaient à s’allonger, c’est-à-dire vers Noël. Le sapin était au centre de leurs festivités: comme il conservait ses aiguilles même en cette période de «mort», il représentait l’immortalité. Ainsi ils décorèrent les sapins de rubans et de chandelles pour cette fête. Avec le temps, la... Lire la suite >

Conseils d’experts sur le poinsettia

Que disent les producteurs au sujet de cette plante de Noël si populaire?

À chaque mois sa plante, décembre 2019: le poinsettia

Ce qui se remarque en premier dans le poinsettia sont ses feuilles si magnifiquement colorées. On les prend souvent pour des fleurs, mais en fait les «pétales» disposés en forme d’étoile sont des feuilles colorées: des bractées. Les fleurs véritables se présentent sous forme de boulettes jaunes au centre de l’inflorescence. L’étoile de Noël classique rouge demeure très populaire, mais la tendance pour décembre 2019 est aux teintes pastel modernes telles que saumon, rose, citron vert ou abricot. Créateur d’ambiance instantané pour les jours de fête et après, le poinsettia est une plante qui fleurit l’hiver et colore ainsi le début de l’année. Origine  Le poinsettia ou étoile de Noël (de son nom botanique Euphorbia pulcherrima) est originaire du Mexique et d’Amérique centrale où il pousse en forme d’arbuste pouvant atteindre 4 mètres de hauteur. L’arbuste fleurit de novembre à février et perd ses feuilles sous les chaleurs de l’été.  Les Aztèques vénéraient le poinsettia comme une plante sacrée et l’appelaient Cuitlaxochitl.  ... Lire la suite >

Un petit mot de votre poinsettia

Source: terryweaver.com, www.uihere.com & www.wallquotes.com, montage: jardinierparesseux.com Bonjour! Je suis votre poinsettia. Je décore votre salon depuis quelques jours déjà et j’aimerais bien le faire longtemps, mais pour que je puisse durer, j’ai besoin de votre aide. Emballage D’abord, quelques mots sur mon emballage. Le couvre-pot métallique ou en plastique qui m’entoure est assurément joli, mais il me cause des ennuis. En effet, il recouvre complètement les trous de drainage de mon pot, donc, quand vous m’arrosez, le surplus d’eau ne se draine pas, il s’accumule plutôt et alors mes racines, qui ont besoin d’air, commencent à se noyer. Donc, pourriez-vous l’enlever, s’il vous plaît, ou du moins percer des trous dans le fond pour que l’eau puisse s’en échapper? Merci! Arrosage Deuxièmement, les arrosages. Je viens de sortir d’une grande serre où mon arrosage était automatisé : jamais je n’ai manqué d’eau de ma vie. Si vous me laissez sécher, quelques-unes de mes racines vont mourir et quand j’ai moins de... Lire la suite >

Ne tardez pas à déballer votre poinsettia

Il faut bien faire emballer un poinsettia pour le rapporter chez soi, bien sûr, mais ne le laissez pas trop longtemps dans son emballage! Source: www.alphapackaging.co.uk S’il n’y a normalement pas de problème à laisser des plantes achetées pour Noël emballées pendant 4 ou 5 jours, ce n’est pas le cas du poinsettia (Euphorbia pulcherrima). Cette plante produit de l’éthylène, un gaz toxique, et commence donc à s’empoisonner elle-même en aussi peu que 16 heures, surtout à des températures supérieures à 60 °F (16 °C). Dans ce cas, la plante paraît fanée quand vous la déballez, même si le terreau est humide, et elle ne récupèrera pas. Souvent, plusieurs bractées (feuilles colorées) et feuilles jaunissent et tombent, soit immédiatement ou au cours des jours suivants. La plante n’est pas nécessairement morte, mais n’est plus très présentable. Donc, déballez votre poinsettia dès que vous arrivez chez vous. Et si vous voulez offrir un poinsettia en cadeau, achetez-le dans les heures précédant le don…... Lire la suite >

Les plantes de Noël autour du monde

Je pense que je peux dire sans me tromper que la plante de Noël la plus populaire en Amérique du Nord est le poinsettia (Euphorbia pulcherrima): les magasins en regorgent à cette saison! Mais d’autres plantes aussi sont populaires: le cactus de Noël (Schlumbergera spp.), le kalanchoé de Noël (Kalanchoe blossfeldiana), l’amaryllis (Hippeastrum spp.), le piment de Noël (Capsicum annuum), le cerisier de Jérusalem (Solanum pseudocapsicum), la fougère givrée (Selaginella martensii ‘Frosty’), le sapin de Norfolk (Araucaria heterophylla) et, bien sûr, le sapin de Noël (Abies balsamea et autres). Depuis quelques années, le thé des bois, aussi appelé gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens), s’est ajouté à la liste. Mais les plantes de Noël diffèrent autour du monde. Jetons un coup d’œil sur ce qu’il se passe ailleurs. Nouvelle-Angleterre En plus des plantes précitées, j’ajouterais à la liste des plantes de Noël le polystic faux-acrostic (Polystichum acrostichoides), qu’on appelle aux États-Unis «Christmas fern» (fougère de Noël), car ses frondes sont persistantes et peuvent... Lire la suite >

La Journée nationale du poinsettia

Saviez-vous que le 12 décembre est la Journée nationale du poinsettia? La date a été choisie en l’honneur de Joel Robert Poinsett, homme politique, médecin et botaniste amateur qui fut ministre plénipotentiaire (ambassadeur) des États-Unis au Mexique de 1825 à 1830. Lors de son séjour, il tomba sous le charme d’un joli arbuste à «fleurs» rouges, déjà connu des botanistes sous le nom d’Euphorbia pulcherrima, et fit envoyer quelques boutures chez lui en Caroline du Nord. Par la suite, il partagea des boutures avec des jardiniers du secteur qui donnèrent le nom «poinsettia» à la plante. Ainsi, il lança, sans trop le savoir, une industrie globale qui vaut aujourd’hui plus de 250 millions de dollars par année. C’est en commémoration de la mort de Joël Poinsett le 12 décembre 1851 que le Congrès des États-Unis décida d’instaurer la Journée nationale du poinsettia en 2002, suivi peu après par les Pays-Bas, l’Espagne, le Canada, la France et plusieurs autres pays. Par... Lire la suite >

Ces plantes qui aiment les jours courts

La vaste majorité des plantes que nous cultivons dans nos maisons sont plus ou moins indifférentes à la longueur du jour (elles sont aphotopériodiques) et peuvent fleurir en toute saison. Il y a toutefois un petit groupe de plantes d’intérieur qui a besoin de jours courts pour fleurir. Ces végétaux ne fleuriront pas sous les journées longues de l’été, mais se mettront plutôt à fleurir l’automne ou l’hiver. Dans la nature, ces plantes viennent non pas de la zone équatoriale, où les jours durent toujours 12 heures, mais de régions au nord ou au sud de l’équateur, là où il y a au moins une petite différence de longueur de jour selon la saison. Le raccourcissement des jours leur signale qu’il est temps de fleurir. La liste des plantes d’intérieur de jours courts est relativement courte. Il y a le poinsettia (Euphorbia pulcherrima), les cactus d’automne (Schlumbergera truncata) et de Noël (S. x buckleyi), le kalanchoé de Noël, incluant les... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!