Une plante-robot qui suit le soleil

Par défaut

Nous savions tous que cela arriverait un jour, n’est-ce pas? Des robots si avancés qu’on pourrait difficilement les distinguer des formes de vie! Ce robot s’en approche. On peut le voir comme un croisement entre une plante vivante et un robot. Il est surtout conçu pour donner de la mobilité à la plante afin qu’elle reçoive toute la lumière dont elle a besoin.

Le robot apporte la plante à l’emplacement le plus ensoleillé.

À mesure que la journée avance, le robot à six pattes portant une plante (Echeveria ‘Hakuhou’) sur son dos suit la lumière, apportant la plante aux meilleurs endroits pour assurer sa croissance. Il tourne aussi pour que tous les côtés de la plante reçoivent leur part de lumière. Et s’il fait trop chaud ou si la plante a eu son quota de lumière pour la journée, il se déplace avec sa plante passagère vers un endroit plus frais ou plus à l’ombre.

Le robot tourne pour exposer tous les côtés de la plante à la lumière.

Le robot a été créé par l’entrepreneur et spécialiste en robotique chinois Sun Tianqi et est une forme modifiée d’un robot que vous pouvez réellement acheter (si pour quelque raison que ce soit vous avez besoin d’un robot mobile à six pattes qui ressemble à un crabe): le HEXA, offert par Vincross et en vente pour «seulement» 949 $ US.

Cette danse indique que la plante a soif.

En plus de donner à la plante son apport quotidien en lumière solaire, le robot modifié fait également une petite danse pour indiquer à son propriétaire que la plante a besoin d’eau. Il interagit aussi avec son propriétaire s’il est touché.

Il commence à faire trop chaud, alors le robot va à l’ombre.

Sun Tianqi explique ses raisons pour avoir développé l’hybride:

«Depuis des milliards d’années, les plantes n’ont jamais connu de mouvement, même le plus simple. Toute leur vie, elles restent à l’endroit où elles sont nées. Désirent-elles briser leurs propres paramètres ou auraient-elles tendance à le faire si elles le pouvaient? Si les êtres humains tentent toujours de briser les paramètres avec la technologie, qu’en est-il des plantes? Je ne connais pas la réponse, mais j’aimerais beaucoup essayer de partager certaines de ces tendances et technologies humaines avec les végétaux. Avec une base de robot mobile, les plantes peuvent désormais faire l’expérience de la mobilité et de l’interaction. J’espère que ce projet pourra apporter une source d’inspiration pour la relation entre la technologie et les paramètres naturels.»

Est-ce là l’avenir des végétaux? Est-ce que nos parcs seront remplis d’arbres robotisés cherchant le soleil et se battant avec d’autres arbres robotisés afin de s’accaparer les meilleurs emplacements? Les champs de blé et de riz vont-ils errer çà et là à la recherche de la meilleure lumière possible ou descendre au bord du lac pour se tremper dans l’eau quand ils seront secs? Est-ce que mes plantes d’intérieur vont se promener de pièce en pièce à mesure que la lumière change, piétinant la queue de mon chien en passant?

Franchement, l’idée devient un peu effrayante: je pense que j’aime autant que mes plantes restent là où je les ai mises!

Photos: Vincross

Publicités