Categories

Recherche

Ma tondeuse sélective

Par Julie Boudreau Plus j’échange avec des jardiniers de partout, plus je réalise que je ne suis pas la seule à avoir une tondeuse sélective. Oui, nous sommes nombreux à chercher par tous les moyens possibles de tondre la pelouse le moins souvent possible. Et, quand il faut le faire, nous tombons sous le charme des plantes en fleurs, ou sur le point de fleurir, de notre belle pelouse biodiversifiée. Mai sans tondeuse… pas de problèmes! Déjà, de plus en plus de municipalités nous font une fleur en adhérant au programme «Mai sans tondeuse». L’intention initiale de ce programme est de donner un coup de main aux pollinisateurs. En effet, au printemps, il n’y a pas abondance de plantes en fleurs. Et pour les adorateurs de la tondeuse sélective, c’est un mois de vacances! Techniquement, un beau jardin fleuri ne dépend pas vraiment des pissenlits de la pelouse pour fournir aux pollinisateurs une abondance de plantes en fleurs, en tout... Lire la suite >

Du gazon en plaques écolo?

J’ai envie de poursuivre la réflexion de Mathieu du 3 septembre dernier sur les pelouses et le bon voisinage, car je pense que le désir d’avoir des «pelouses parfaites» est étroitement relié au fait que la grande majorité des nouvelles pelouses sont faites de gazon en plaques au Québec, tout comme dans la plupart des banlieues nord-américaines. Or, le gazon en plaques est généralement composé de 100% de pâturin des prés (ou Kentucky). C’est ce qu’on appelle généralement la «pelouse de prestige». Malheureusement, c’est une monoculture et, comme on a payé très cher pour l’installer, on veut conserver cette uniformité. Mais ce sera un combat de tous les instants pour éviter les pissenlits et autres envahisseurs, car une monoculture est aussi beaucoup plus sensible aux ravageurs comme les punaises et les vers blancs. Comme la plupart des propriétaires n’ont pas le temps ou les connaissances pour s’occuper de tous ces tracas, des compagnies d’entretien offrent évidemment d’appliquer des herbicides sélectifs... Lire la suite >

Le Défi pissenlits renouvelé

Le Défi pissenlits est une initiative québécoise portée depuis 2021 par un couple d’apiculteurs propriétaires de Miel&Co. Cette campagne vise à sensibiliser la population à l’importance des insectes pollinisateurs. Chaque printemps, villes et citoyens du Québec sont invités à retarder la tonte de leur gazon afin d’offrir nectar et pollen aux abeilles grâce aux pissenlits naturellement présents dans nos pelouses. Cette idée a connu un très grand succès au Québec en 2022. Mais le but encore plus vaste est de créer des habitats propices aux pollinisateurs en milieu urbain en acceptant d’avoir des pelouses fleuries plutôt que des monocultures de pâturin des prés qui sont encore trop souvent traitées avec des engrais et des pesticides pour répondre à des standards d’uniformité. Ne pas tondre la pelouse pendant un mois? Cependant, dans la foulée, certains médias et de nombreuses personnes ont associé cette campagne au «NO MOW MAY»: une initiative de conservation lancée vers 2018 par Plantlive, un organisme basé en Grande-Bretagne.... Lire la suite >

La biodiversité… ça commence dans votre pelouse!

Une pelouse peut être beaucoup plus que de l’herbe! Par Édith Smeesters, biologiste et auteure Qu’est-ce qu’une belle pelouse? On a souvent tendance à comparer une belle pelouse à celle d’un terrain de golf. Et si on changeait de point de référence? Si on comparait la pelouse idéale à celle qui embaume comme un matin de printemps avec toutes ces odeurs qui vous rappellent votre enfance? Une pelouse fleurie et colorée qui attire par le fait même une quantité d’organismes utiles pour contrôler les infestations: oiseaux, insectes prédateurs ou autres? Une pelouse originale et sensuelle que vous pouvez fouler sans crainte sous vos pieds nus? Une pelouse où vos enfants pourront se rouler sans danger et que votre chat pourra mâcher sans tomber malade? Ne seriez-vous pas fiers d’une telle pelouse? La biodiversité est la clé de l’équilibre naturel Dans une prairie ou une forêt sauvage, il y a toujours plusieurs espèces qui vivent en association. Ces plantes qui apparaissent... Lire la suite >