La peau de banane: miraculeuse dans le jardin?

Par défaut

Peaux de bananes. Photo: theweekendagriculturist.wordpress.com

Il est difficile de passer à côté du battage médiatique concernant la peau de banane et ses propriétés pratiquement miraculeuses dans le jardin. Elle est pleine de potassium, nous dit-on, et les plantes ont besoin de potassium. Les utilisateurs de Facebook partagent ce type d’information comme s’ils venaient de découvrir le secret du sphinx. Et pourtant, la peau de banane n’a rien de bien magique.

Le mythe courant à ce sujet est que, si vous «nourrissez» vos plantes de jardin ou même vos plantes d’intérieur de peaux de banane, entières ou hachées ou transformées en purin, elles pousseront beaucoup mieux. Mais il y a très peu de preuves que cela est vrai.

Oui, la peau de banane contient des minéraux, en particulier du potassium et du magnésium, et peut être utilisée, une fois décomposée, pour fertiliser les plantes, mais la plupart des plantes de jardin ne manquent pas sérieusement de potassium et de magnésium, n’est-ce pas? Surtout pas si vous les fertilisez occasionnellement ou les paillez avec un produit décomposable. 

Et d’ailleurs, pourquoi la peau de banane serait-elle préférable à d’autres déchets végétaux? Nombreux autres déchets de cuisine contiennent plus de potassium et de magnésium que les peaux de banane (résidus d’avocats, de pommes de terre, de melons et de courges, notamment). De plus, contrairement à la plupart des autres déchets végétaux, la peau de banane ne contient aucun azote alors que c’est le seul minéral qui est vraiment insuffisamment disponible dans la plupart des sols. Si vous «nourrissez» vos plantes uniquement de pelures de banane, elles auront probablement de sérieux problèmes!

Déposer une peau de banane à la base d’une plante de jardin est en soi assez anodin, mais pas terriblement utile, non plus. Elle se décomposera (et fertilisera alors votre plante) beaucoup plus rapidement si vous la hachez d’abord. 

Préparation de purin de banane. Photo: helpingninjas.com

Et que penser de l’utilité de préparer un purin de peau de banane en laissant des sections de peau tremper dans un contenant d’eau? Pourquoi diluer un produit qui n’est déjà pas si fabuleux? La pelure déchiquetée non diluée serait plus utile! 

Et quant à l’ajout de peaux comme telles dans le terreau des plantes d’intérieur, il faut comprendre qu’elles s’y décomposeront encore plus lentement qu’en pleine terre, donc tout avantage sera à très, très long terme. Et vous risquez d’encourager les mouches à fruits (mouches de vinaigre)!

Enfin, déposer des peaux de banane au fond d’un trou de plantation pour «nourrir» la plante — une recommandation courante — sera probablement plus nocif pour la plante qu’utile. Au fur et à mesure que la peau se décomposera, cela laissera une poche d’air sous les racines, ce qui n’est pas bon en soi, puis si la terre s’enfonce, entraînant la plante vers le bas, cela peut endommager son système racinaire.

En fait, la peau de banane n’est qu’un déchet végétal parmi tant d’autres, ni spécialement bon ni mauvais, et sa plus grande utilité viendrait de sa déposition dans le bac à compost, où un mélange de déchets, chacun avec ses points forts et ses points faibles, se mariera pour faire un très bon produit qui profitera à presque toutes les plantes de jardin: le compost.

Ne jetez pas vos peaux de banane à la poubelle, quand même: c’est un produit qui a quand même une certaine valeur quand on le recycle, mais utilisez plutôt ces peaux dans le compost. C’est la meilleure façon de les recycler avantageusement pour vos plantes!