Catégories

Recherche

La plante aspirateur

Parfois, je pense que les plantes sont mal nommés. La terriblement envahissante renouée du Japon (Fallopia japonica), qui anéantit tout sur son chemin, devrait par exemple s’appeler plante rouleau compresseur, n’est-ce pas? Et je trouve que le pachysandre du Japon (Pachysandra terminalis) mérite vraiment le nom plante aspirateur. Il est formidable de voir cette petite plante couvre-sol à l’œuvre. On l’utilise habituellement en sous-bois, au pied des arbres caduques, où il forme de vastes tapis. Puis arrive l’automne et les feuilles commencent à tomber par milliers. Tout autre plante serait enterrée par cette masse de feuilles brunes, mais pas le pachysandre. Ses tiges sont courtes, mais néanmoins solidement dressées, alors que ses feuilles persistantes se penchent un peu vers le bas sous le poids des feuilles. Ainsi, les feuilles mortes glissent graduellement vers le bas, à travers le feuillage, pour s’accumuler à son pied, puis ses feuilles vertes se redressent et cachent les feuilles mortes des arbres. Comme résultat, son... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!