Catégories

Recherche

Mythe horticole : planter des œillets d’Inde pour contrôler les nématodes

 Par Larry Hodgson L’idée que les œillets d’Inde (Tagetes patula) ou autres tagètes (Tagetes spp.) peuvent contrôler les nématodes n’est pas tout à fait un mythe, mais est tellement surfaite qu’elle approche le stade mythique. Peut-être un semi-mythe? Mais, de toute façon, cette information n’est pas utile à la majorité des jardiniers. Lisez cet article pour comprendre pourquoi. Ce qui se dit Il est communément dit dans les cercles du compagnonnage qu’on peut planter des œillets d’Inde en tant que compagnons des légumes pour prévenir ou pour contrôler les nématodes à galles.  Les nématodes sont des vers ronds généralement microscopiques dont la plupart sont inoffensifs ou même bénéfiques (rappelez-vous qu’on utilise certaines espèces pour contrôler les insectes et animaux nuisibles, dont les vers blancs, les thrips, les charançons, les limaces et même les termites), mais dont certaines espèces peuvent être dommageables pour les végétaux, notamment les nématodes à galles ou anguilles des racines (Meloidogyne spp. et autres), ceux qui provoquent la formation de galles... Lire la suite >

Des tagètes contre les nématodes?

Il est communément dit dans les cercles du compagnonnage qu’on peut planter des tagètes en tant que compagnons aux légumes pour prévenir ou pour contrôler les nématodes. Les nématodes sont des vers généralement microscopiques dont la plupart sont inoffensifs ou même bénéfiques (rappelez-vous qu’on utilise certaines espèces pour contrôler les insectes nuisibles, dont les vers blancs), mais dont certaines espèces peuvent être dommageables aux végétaux, notamment les nématodes des racines noueuses (Meloidogyne spp.), ceux qui provoquent la formation de galles sur les racines de certaines légumes. Pourquoi traiter un problème qu’on n’a pas? Le premier «problème» avec l’utilisation de tagètes pour contrôler les nématodes nuisibles est que… très peu de jardiniers canadiens ont des problèmes de nématodes! La situation est peut-être différente de l’autre côté de l’Atlantique, mais en Amérique du Nord, les problèmes de nématodes des racines noueuses se trouvent surtout chez les jardiniers du sud du continent (Floride, Alabama, etc.). Peu d’espèces peuvent survivre dans le Nord et quant à... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!