Catégories

Recherche

Le tour d’inspection des arbres

Quand les feuilles sont tombées, il est temps d’inspecter les arbres. Source: melbournechapter.net & svgsilh.com, montage: jardinierparesseux.com La chute des feuilles des arbres est surtout vue par les jardiniers comme la fin de la saison horticole, mais c’est aussi une occasion en or pour étudier l’état de nos arbres. En effet, sans feuilles, toute leur structure est visible, ce qui permet de voir des défauts. Tout propriétaire d’arbre devrait faire un tour d’inspection annuel, juste pour s’assurer que tout va bien. Un peu de taille Les problèmes qu’on voit le plus souvent sont des branches problématiques. Certaines branches sont peut-être cassées et doivent être supprimées. D’autres frottent sur des branches voisines, ce qui affaiblira et tuera, éventuellement, les deux. Idéalement, l’une ou l’autre doit partir. Parfois, on voit des «balais de sorcière» causés par une mauvaise taille antérieure : un amas de branches partant du même point. Le balai doit être supprimé pour ne pas provoquer des bris futurs. On peut aussi... Lire la suite >

Le cancer noir des cerisiers et pruniers

Non, le nodule noir n’est pas un cancer, mais il pousse comme un cancer… et un cancer avec métastases, de plus! Vous ne pouvez pas ne pas remarquer ces nodules à cette saison (fin de l’hiver). Comme l’arbre est sans feuilles, les nodules sont très visibles. Ce sont des excroissances noires et difformes qui s’étendent le long des tiges. C’est une maladie fongique (Dibotryon morbosum, syn. Apiosporina morbosa) dont les spores sont d’habitude apportées par le vent d’un cerisier ou d’un prunier sauvage jusqu’aux arbres cultivés. Ou qui était déjà présente sur l’arbre au moment de l’achat (souvent le cas du cerisier de Virginie ‘Schubert’, Prunus virginiana ‘Schubert’, par exemple). Une fois que le nodule noir atteint l’arbre, cependant, il s’étend localement: d’autres nodules paraissent çà et là et le nombre va en augmentant avec le temps. Cette maladie n’affecte que des Prunus: plus spécifiquement, les cerisiers et les pruniers. Il touche les pruniers etles cerisiers, parfois, les abricots, les pêchers... Lire la suite >

Le cerisier ‘Schubert’ : déjà contaminé à l’achat ?

Le cerisier de Virginie ‘Schubert’ (Prunus virginiana ‘Schubert’) est parmi les petits arbres les plus vendus dans nos régions… et je me demande bien pourquoi. Non pas qu’il n’est pas beau: avec son feuillage vert au printemps qui devient pourpre foncé l’été, il sort vraiment de la foule. De plus, la plante telle que habituellement vendue a un tronc solide et droit et un port ovale arrondi attrayant. Ses grappes de petites fleurs blanches au printemps sont «correctes», mais pas spectaculaires (elles souffrent de la comparaison avec les pommetiers beaucoup plus colorés), mais les petits fruits d’abord verts, puis pourpre foncé luisant, presque noirs, ne manquent pas de charme et attirent les oiseaux. Et il est si rustique: une solide zone 3! Jusqu’ici, il paraît merveilleux! Ce qui est désolant, c’est son état de santé. Il me semble que tous les cerisiers ‘Schubert’ que je vois – et surtout les spécimens récemment plantés – sont atteints de nodule noir (Dibotryon... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!