Catégories

Recherche

Rentrez vos plantes… mais sans insectes!

Par Larry Hodgson Vos plantes d’intérieur ont-elles passé un été en plein air? Tant mieux, car habituellement elles profitent énormément de l’expérience, mais il faut aussi savoir les rentrer… sans insectes indésirables.  Quand la température nocturne commence à baisser sérieusement, soit à moins de 13°C la plupart des nuits, il est temps de rentrer dans la maison les plantes d’intérieur que vous avez placées à l’extérieur pendant l’été. D’accord, la plupart pourraient théoriquement tolérer encore plus de froid, même jusqu’au gel dans plusieurs cas, mais les plantes réagissent mieux à la transition quand on le fait au moment où les nuits sont encore relativement chaudes. Si vous attendez que le gel menace, le choc de quitter un milieu humide et froid (l’extérieur) pour un milieu chaud et sec (l’intérieur) peut facilement mener à une chute massive de feuilles et de fleurs.  Donc, mieux vaut commencer au tout début de l’automne, même s’il fait encore beau et chaud. Pour que les... Lire la suite >

Pour une rentrée sans insectes

Je sais, je sais, c’est seulement le début de septembre, vos jardins d’extérieur poussent à merveille et l’automne est encore si loin, mais… il reste quand même que le moment est arrivé de songer rentrer dans la maison les plantes d’intérieur que vous avez placées à l’extérieur pendant l’été. C’est que les plantes réagissent mieux à la transition quand on le fait au moment où les nuits sont encore assez chaudes. Si vous attendez que les nuits rafraîchissent, ou, pire encore, que le gel menace, le choc de quitter un milieu humide et froid (l’extérieur) pour un milieu chaud et sec (l’intérieur) peut facilement mener à une chute massive de feuilles et de fleurs. Donc, mieux vaut commencer bientôt, avant la mi-septembre, même s’il fait encore beau et chaud. Pour que les plantes rentrent, mais pas les insectes Le problème qui se pose alors est: comment rentrer les plantes sans rentrer des bestioles indésirables en même temps? Mais ce n’est pas... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!