Catégories

Recherche

La sensitive: la plante qui a la bougeotte

Saviez-vous que toutes les plantes peuvent se mouvoir? Une tige pousse notamment vers le haut et vers la source de lumière. Les feuilles aussi se dirigent vers la lumière, changeant imperceptiblement de position à mesure que le soleil se promène; ainsi une plante qui ne reçoit le soleil que d’un côté penchera dans ce sens. Les boutons floraux du tournesol commun (Helianthus annuus) se tournent vers l’Est le matin et vers l’Ouest en fin de journée. Aussi, certaines ont des feuilles ou des fleurs qui se ferment la nuit et qui s’ouvrent le jour: on appelle ce phénomène la nyctinastie. Enfin, les tiges volubiles et les vrilles des grimpantes s’entortillent autour de leur tuteur. Pour cette raison, quelqu’un qui prétend que les plantes ne bougent pas a tort: elles bougent… mais très lentement, sans qu’on s’en aperçoive. Certaines plantes, par contre, bougent de manière très visible. Vous avez sans doute vu à la télé ou en personne la trappe d’une dionée... Lire la suite >

Plantes aux feuilles bizarres: les feuilles qui bougent

De temps en temps, j’écris un article sur les feuilles bizarres. En voici un autre, à propos des plantes dont les feuilles sont motiles. Les feuilles bougent tout le temps En réalité, il n’est pas si rare que les feuilles des plantes bougent. Elles remuent notamment au vent, quand un animal les frôle et quand des gouttes de pluie les frappent. Cependant, il s’agit alors de mouvements causés par une action extérieure: les feuilles ne bougent pas d’elles-mêmes; quelque chose les a déplacées. Mais certaines plantes ont des feuilles qui bougent d’elles-mêmes et les raisons de cette motilité sont diverses. Bouger pour se protéger Beaucoup de plantes ont des feuilles qui s’enroulent sous des conditions stressantes — lors d’une sécheresse ou quand il fait très froid, par exemple — mais qui se rétablissent par la suite. La fougère de résurrection (Pleopeltis polypodioides, anc. Polypodium polypodioides) peut survivre sans une goutte d’eau pendant de nombreuses années (jusqu’à 100 ans, paraît-il!), puis ses... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!