Catégories

Recherche

Vive les jardins fouillis!

Étant une horticultrice qui travaille dans le domaine des communications depuis plus de 20 ans déjà, on me demande souvent si j’ai un jardin. De toute évidence, la réponse est affirmative. Et cela est souvent suivi du commentaire «Ça doit être beau chez toi?» Est c’est là que le rêve de mon fabuleux jardin s’écroule, car la réponse est «Non»! La cordonnière est mal chaussée, vous direz-vous. C’est un classique. Il y a un peu de cela, mais ce n’est pas tout à fait cela. La vérité, c’est que je ne raffole pas des jardins proprement tenus et finement découpés. J’aime les jardins fouillis! C’est quoi au juste, un beau jardin? L’esthétisme, la beauté. Voilà un sujet tellement subjectif, et ce, dans tous les domaines, que ce soit la mode, la coiffure, le maquillage, l’architecture, l’art, etc. Généralement déterminée par des courants sociaux, la définition de la beauté tient à peu de choses et cette définition change avec le temps.... Lire la suite >

Mauvaise herbe ou plante adventice?

Si vous aimez une mauvaise herbe, elle n’est plus une mauvaise herbe! Ill.: www.delachauxetniestle.com Il y a un courant de bienséance écologique qui essaie d’éradiquer le terme «mauvaise herbe». Après tout, disent ces personnes affables, il n’est pas gentil de dire du mal d’un être vivant et «mauvaise herbe» est un terme bien négatif. De plus, cette plante spontanée n’est pas nécessairement mauvaise dans toutes les situations. Un pissenlit, par exemple, est rarement aimé dans la pelouse, mais très apprécié quand on le sème comme légume à feuillage comestible ou comme plante médicinale. Et qu’est-ce qu’une mauvaise herbe, disent-ils, sinon une plante dont on n’a pas encore découvert les vertus?  (En fait, je connais bien les vertus du pissenlit, mais ne tiens pas à le voir dominer mon potager!) Il est donc devenu plus politiquement correct d’appeler ces plantes non pas «mauvaises herbes», mais «plantes adventices». Quelle absurdité!  Des générations de jardiniers ont utilisé le terme «mauvaise herbe» et l’utilisent... Lire la suite >

Mauvaise herbe ou plante indésirable?

Il y a un courant de bienséance écologique qui essaie d’éradiquer le terme «mauvaise herbe». Après tout, disent ces personnes affables, il n’est pas gentil de dire du mal d’un être vivant et «mauvaise herbe» est un terme bien négatif. De plus, cette plante spontanée n’est pas nécessairement mauvaise dans toutes les situations. Un pissenlit, par exemple, est rarement aimé dans la pelouse, mais très apprécié quand on le sème comme légume à feuillage comestible. Il est donc devenu plus politiquement correct d’appeler ces plantes non pas «mauvaises herbes», mais «plantes indésirables». Quelle absurdité! Des générations de jardiniers ont utilisé le terme «mauvaise herbe» et l’utilisent encore. D’ailleurs, que faire avec le terme «malherbolologie» (étude des mauvaises herbes) si on élimine le terme mauvaise herbe?! Faut-il créer un nouveau terme là aussi?! Tout le monde comprend le sens du mot mauvaise herbe. Et d’accord, si une plante est indésirable dans situation X et un légume en situation Y, elle peut... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!