Categories

Recherche

Questionnaire sur le criocère du lis: partagez vos expériences!

Il y a deux ans, j’ai écrit un article sur la présence nettement réduite des criocères du lis dans ma région: Où sont passés tous les criocères du lis? Et d’autres personnes aussi ont remarqué une baisse de leur population. Que se passe-t-il? Eh bien, il est possible qu’un insecte bénéfique introduit d’Asie par des scientifiques canadiens et américains soit en cause. Lisez le reste de l’article pour en savoir plus. Quelques explications Dans l’est de l’Amérique du Nord, le criocère du lis (Lilioceris lilii) rend la vie misérable pour les amateurs de lis depuis des décennies maintenant, trouant les feuilles et les fleurs de toutes les espèces de lis (Lilium spp.) et celles de quelques plantes apparentées. Ainsi, les lis n’ont plus aucune valeur ornementale et de nombreux jardiniers ont arraché leurs lis et ne veulent plus en cultiver. De plus, cet insecte est une menace sérieuse pour les lis indigènes, notamment le lis du Canada (Lilium canadense), déjà en diminution dans... Lire la suite >

Où sont passés les criocères du lis?

Le criocère du lis s’attaque aux lis et aux fritillaires de nos jardins. Photo: www.telegraph.co.uk J’écris habituellement ce blogue pour répondre aux questions de jardinage posées par d’autres personnes, mais j’en ai une moi aussi. Et peut-être avez-vous la réponse. Qu’est-il arrivé au criocère du lis (Lilioceris lilii)? J’en ai vu très peu dans mon jardin l’année dernière et aucun cette année. Oui, zéro! Pourtant, au cours des années précédentes, ils étaient si nombreux qu’il n’était vraiment plus possible de cultiver des lis (Lilium spp.) sans appliquer une méthode de contrôle quelconque. Ces insectes rouge vif seraient normalement difficiles à manquer: ils se démarquent vraiment des feuilles de lis vertes et les dégâts qu’ils causent, feuilles mangées et boutons floraux troués, sont assez évidents. Et ce n’est pas seulement chez moi qu’il y a une baisse. La lectrice Rebecca Baker, de Montréal, rapporte la même chose. Aucun criocère en 2019. Pourtant, elle réside à 250 km à l’ouest de chez... Lire la suite >

Comment j’ai gagné la guerre contre le criocère du lis

Oui, c’est vrai! J’ai gagné la guerre contre le criocère du lis (Lilioceris lilii), ce très joli coléoptère allongé de couleur orange vif qui consomme goulument les feuilles et mêmes les boutons et les fleurs des lis (LIlium), des lis géants (Cardiocrinum) et des fritillaires (Fritillaria). Il n’y en a plus chez moi depuis des années! Et la solution était si simple! Il a suffi d’arracher tous mes lis et fritillaires! N’ayant pu rien à manger chez moi, le criocère se cantonne désormais chez mes deux voisins qui n’arrêtent pas de rouspéter au sujet de la difficulté à le contrôler. Cessez de vous plaindre, faites un jardinier paresseux de vous et arrêtez le nourrir votre ennemi! Trucs inefficaces Avant d’en arriver là, j’ai pourtant essayer d’autres trucs pendant plusieurs années: en voici la liste. Récolte manuelle: la méthode la plus efficace, mais… Il faut passer à tout les matins, tôt (quand on passe trop tard, le criocère est plus actif,... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!