Mythe horticole: les champignons blancs sont toujours comestibles

Par défaut

La couleur d’un champignon ne suffit pas comme indice de sa comestibilité. Source: theimagefixer.com

La plupart des mythes horticoles sont inoffensifs. D’accord, ils ne sont pas totalement véridiques et ils occasionnent souvent une perte de temps et d’argent, mais ils ne vous tuent pas. En voici un qui pourrait le faire.

J’ai récemment reçu une lettre d’une lectrice me demandant s’il était vrai que les champignons blancs étaient toujours comestibles comme elle l’avait entendu dire. Elle avait trouvé quelques champignons blancs dans sa pelouse et pensait les récolter.

Il faut savoir que la couleur des champignons n’a rien à voir avec le fait qu’ils soient toxiques ou non. Qu’ils soient blancs, marrons ou même verts ou violets, ils peuvent être aussi facilement toxiques que comestibles. Ne consommez jamais un champignon sauvage si vous n’êtes pas capable de l’identifier comme étant une espèce comestible et, pour le faire, il vous faut tenir compte d’une foule de détails dont la forme, la texture, le pied, le chapeau, l’anneau, les lames et même l’odeur, pas seulement la couleur.

Vérifiez son identité en ligne ou dans un guide imprimé sur les champignons ou apportez un échantillon à un mycologue compétent.

N’improvisez jamais avec les champignons, peu importe leur couleur!

Publicités