Catégories

Recherche

Scille argentée: La plante d’intérieur du mois d’octobre 2022

Cette charmante petite plante vit à la frontière de deux mondes. Vous pourriez la voir comme une plante succulente, car elle stocke en effet l’humidité dans ses organes pour survivre pendant les périodes difficiles, mais c’est aussi une plante bulbeuse (géophyte), car elle porte un bulbe bien défini. Cela dit, les bulbes sont généralement des organes souterrains, mais pas le sien! Son bulbe pousse complètement exposé, à la vue de tous! Son histoire La scille argentée appartient à la famille des Asparagacées. C’est un proche parent des scilles (Scilla spp.) que beaucoup d’entre nous cultivons dans nos jardins. Vous connaissez peut-être, par exemple, le bulbe à fleurs bleues appelé scille de Sibérie (Scilla siberica), populaire comme éphémère du printemps dans les climats tempérés. En fait, la scille argentée a été décrite pour la première fois en botanique sous le nom de Scilla socialis par le botaniste anglais John Gilbert Baker en 1870. Cependant, le nom a été changé pour Ledebouria socialis en 1970, après une... Lire la suite >

50 plantes d’intérieur qui tolèrent l’air sec

L’air sec est un problème majeur pour les plantes d’intérieur pendant l’hiver… et d’ailleurs, pour toute plante qui pousse à l’intérieur (semis, boutures, etc.) à cette saison. Lorsque l’humidité atmosphérique est inférieure à 40%, ce qui est certainement le cas dans de nombreuses maisons, les plantes s’efforcent de compenser en transpirant plus abondamment, c’est-à-dire en libérant de l’eau par leurs stomates (pores respiratoires). Plus l’air est sec, plus elles transpirent, et cela peut les conduire à perdre leur eau plus rapidement que les racines ne peuvent la remplacer, endommageant les tissus fragiles des feuilles et des fleurs. Cela peut conduire à toutes sortes de symptômes de stress: flétrissement, boutons floraux brunis ou avortés, feuilles qui se recourbent, feuilles aux pointes brunes, mort de la plante, etc. Les feuilles stressées par l’air sec sont également plus sujettes aux dégâts des ravageurs (araignées rouges, aleurodes, thrips, etc.) Certaines plantes tolèrent l’air sec Cela dit, de nombreuses plantes, en particulier celles qui sont... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!