Categories

Recherche

Le réveil des ennemis des plantes d’intérieur

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais certains insectes qui infestent les plantes d’intérieur ont été plus tranquilles depuis quelque temps. En effet, quand les jours sont courts, donc à partir du milieu de l’automne, ils entrent en diapause, un genre de semi-dormance et peuvent même sembler être disparus. D’autres insectes continuent de rester actifs même quand les jours sont courts, mais à un niveau bien inférieur que l’été. Mais quand les jours rallongent, les deux groupes se réactivent et commencent à se reproduire abondamment. Or, même aussi tôt que la fin de janvier, les jours rallongent perceptiblement et, peu à peu, selon l’espèce, les ennemis de nos plantes se remettront à l’œuvre. À partir du début mars, ils seront tous bien réveillés… et affamés. Il s’agit d’insectes comme : Les pucerons, les sciarides (mouches de terreau) et les thrips, par contre, ne semblent pas ralentir l’hiver. Ils sont aussi actifs en janvier qu’en juillet! Il faut donc garder l’œil ouvert pour ces... Lire la suite >

Au secours! Mon orchidée perd ses feuilles!

Question: Les feuilles de mon orchidée deviennent jaunes et tombent. Est-elle en train de mourir? Ludivine Réponse: Pas nécessairement. Il est normal pour une orchidée de perdre ses vieilles feuilles, notamment après la transition entre la serre commerciale (air très humide) et la maison (air très sec). Aussi, quand une ou plusieurs nouvelles feuilles apparaissent au printemps, la plante perd souvent un nombre correspondant de vieilles feuilles. Aussi, il faut prendre en considération le type d’orchidée. Les orchidées sympodiales (cattleyas, miltonias, oncidiums, etc.) produisent des pseudobulbes qui ne fleurissent qu’une seule fois, mais qui restent plusieurs années sur la plante. Après leur floraison, ils perdent peu à peu leurs feuilles. Aussi, certains dendrobiums sont caducs et perdent toutes leurs feuilles ou presque pendant l’hiver. Cependant la plupart des autres orchidées conservent au moins leurs feuilles supérieures en tout temps. Phalaenopsis Je vais cependant présumer que votre orchidée est un phalaenopsis (Phalaenopsis), aussi appelé orchidée papillon, car c’est de loin l’orchidée la... Lire la suite >

Les cochenilles à carapace: une invasion sournoise

Vous trouvez une drôle de croissance sur vos plantes d’intérieur, soit de petites bosses brunes? De plus, il n’y a pas qu’une seule, mais plusieurs? Il y a de fortes chances que ce soit des cochenilles à carapace, aussi appelées kermès, cochenilles à coque ou cochenilles à bouclier. Si oui, plus vite que vous réagissez, plus vite que vous reprendrez le contrôle! Bien camouflées La détection des cochenilles à carapace est difficile, car elles sont si bien camouflées. L’insecte mature est couvert d’une carapace en forme de bouclier qui peut être bombée ou presque plate, brune, grise, verte ou transparente et en forme d’ovale, de virgule ou d’écaille d’huître. Elles ont souvent l’air de faire partie de l’écorce de la plante où on les prend pour de petites bosses ou des gouttes de sève asséchées. On confond même celles qui investissent les fougères avec des sporanges (organes producteurs de spores)! Un truc pour savoir si la petite bosse fait partie de... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!