Catégories

Recherche

Le pot à fraisiers: un mini-jardin pour les espaces réduits

À l’origine, on cultivait uniquement des fraisiers dans un pot à fraisiers… mais de nos jours, il sert à toutes sortes de cultures. Photo: www.whiteflowerfarm.com Vous avez certainement déjà vu un pot à fraisiers (également appelé jarre à fraisiers) auparavant: en jardinerie, dans un parc public, sur une terrasse, etc. Il s’agit d’une jarre dressée avec non seulement une ouverture de plantation au sommet, mais aussi des poches de plantation sur les côtés. À l’origine, il était utilisé, comme son nom l’indique, pour la culture de fraises. Comme il était fabriqué de terre cuite et que ce produit permet l’évaporation par les parois, et que, de plus, l’évaporation réduit la température, cela aidait à garder les fraisiers au frais même sur une terrasse ensoleillée. De plus, son propriétaire pouvait cultiver un bon nombre de plantes en peu d’espace, beaucoup plus qu’il n’aurait été possible de le faire dans un pot avec seulement une ouverture supérieure. Les pots à fraisiers modernes... Lire la suite >

Jarre à fraisier pour les fines herbes

De nos jours, la jarre à fraisier, ce pot dressé aux nombreuses poches de plantation, est rarement utilisé pour les fraisiers, mais davantage pour les plantes ornementales. Mais il convient aussi très bien aux fines herbes. Plantez-en dans les différentes poches et aussi au sommet et vous voici avec un petit jardin de fines herbes très mobile! Il n’y a pas de difficulté à bien arroser un petit pot à fraisiers à quatre poches de plantation, mais dans les pots plus hauts à six poches ou plus, arroser convenablement les poches inférieures est embêtant. En fait, on a beau arroser par le haut, les plantes du haut absorbent toujours l’eau qui ne se rend pas aux plantes des poches inférieures et elles souffrent alors d’une sécheresse chronique. Le problème est pourtant vite réglé quand vous le savez d’avance. Achetez un tuyau de PVC de 2,5 cm et d’une longueur égale à la hauteur du pot et aussi un bouchon de... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!