Categories

Recherche

Comment hiverner une impatiente de Nouvelle-Guinée?

Question: Chaque année, je rentre une impatiente de Nouvelle-Guinée à l’intérieur à la fin septembre. Malheureusement, au bout de deux semaines, les feuilles sont tombées ou séchées et il ne reste qu’un chicot. Est-ce que c’est parce que je m’y prends trop tard, comme vous l’indiquiez avec certaines plantes il y a quelques semaines, où est-ce que je dois abandonner l’idée?François, Lévis Réponse:  Effectivement, mieux vaut rentrer cette plante avant qu’elle ne subisse trop de froid. Et l’on sait comme il peut faire froid dans votre région en septembre! De toute façon, cette impatiente est réputée «difficile» à hiverner: il n’y a pas que vous qui éprouvez des difficultés. Peu de jardiniers persistent très longtemps à la cultiver l’hiver. Il est généralement plus facile de s’acheter de nouveaux spécimens produits en serre commerciale au printemps, au moment où elles sont vendues avec les autres «annuelles» qui décoreront nos jardins l’été. Et les pépiniéristes aiment certainement que leurs clients trouvent la... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!