Categories

Recherche

Aiguilles contre limaces

Question J’ai des hostas qui sont attaqués par les limaces et j’ai essayé beaucoup de trucs qui sont plus ou moins valables. Cette année, j’essaie des aiguilles de pin comme paillis autour de mes hostas. L’utilisation des aiguilles de pin va-t-elle changer le pH de mon sol et, si oui, est-ce que cela va être néfaste pour mes hostas? Jacques Cayer, Internaute Réponse Un paillis d’aiguilles d’épinette ou de pin peut aider à éloigner les limaces à un certain degré. On dit qu’elles n’aiment pas traverser les surfaces piquantes. C’est possible, mais je me demande si ce résultat n’est pas plutôt dû au fait que les limaces sont détritivores et trouvent très peu à manger dans un paillis d’aiguilles de conifère. Mais peu importe, elles n’ont pas l’habitude de fréquenter ce milieu. Les aiguilles de conifères n’acidifient pas le sol… ou si peu Par contre, la croyance populaire voulant que les aiguilles de conifère acidifient le sol n’est pas justifiée.... Lire la suite >

10 mythes sur les hostas

Que savez-vous vraiment sur les hostas? Photo: www.grassrootsdesign.ca L’hosta est l’une des plantes vivaces les plus cultivées dans les climats tempérés, mais cela ne signifie pas que toutes les informations qui circulent à son sujet sont exactes. Il existe quelques mythes sur les hostas qui se répètent sans fin. En voici 10: Mythe 1: Les hostas aiment l’ombre. Réalité: En fait, de nombreux hostas peuvent tolérer l’ombre, mais cela ne veut pas dire qu’ils l’aiment. C’est plus comme s’ils supportaient cet état puisqu’ils n’ont pas d’autre choix (si vous les avez plantés à l’ombre, ils n’ont pas la capacité de se déplacer à un endroit mieux éclairé par leurs propres moyens). Dans la nature, au Japon et en Chine, pays d’origine des hostas, la plupart reçoivent au moins quelques heures de soleil quotidiennement et bon nombre poussent même au plein soleil. Il est vrai que, dans les climats où les étés sont chauds, leurs feuilles peuvent brûler l’été si elles sont constamment exposées... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!