Categories

Recherche

Le haricot mange-tout: récoltez tôt et souvent

Les haricots mange-tout viennent en toutes sortes de couleurs. Photo: www.homepreservingbible.com Par définition, un haricot mange-tout (Phaseolus vulgaris) est un haricot qu’on récolte avant sa maturité, quand sa cosse est encore jeune et tendre, sans fil. La couleur de la gousse dépend de la variété semée au printemps: elle peut être verte, jaune, pourpre, rouge ou marbrée. À ce stade, la gousse est encore mince et on peut à peine distinguer les grains, encore immatures, à l’intérieur. On récolte les haricots filets — soit les haricots extraminces — encore plus jeunes, quand ils ont moins de 6 mm de diamètre: environ le diamètre d’un crayon. Si vous attendez trop, par contre, la gousse deviendra fibreuse et la graine, pâteuse. De plus, si vous laissez mûrir les haricots, la plante arrêtera de fleurir et d’en produire de nouveaux. Idéalement, donc, vous récolterez vos haricots mange-tout quand ils atteindront environ la taille et la forme que vous voyez à l’épicerie. Faites-le à... Lire la suite >

Haricot nain ou grimpant: lequel semer?

On trouve deux formes de haricot mangetout ou haricot sans fil: le haricot nain et le haricot à rames ou haricot grimpant. Le haricot nain (Phaseolus vulgaris nana) est le plus populaire dans nos potagers. Curieusement, il n’a pas été développé pour le jardin familial, mais pour la culture commerciale et, plus spécifiquement, pour permettre la récolte mécanique. Ainsi il reste dense et bas, facilitant le passage de la récolteuse… et presque toute sa production de l’année mûrit en même temps (s’il produisait peu à peu, on ne pourrait pas la récolter à la machine). Pour le pauvre jardinier amateur, c’est donc l’abondance ou la famine: une semaine, il y a assez de haricots pour en donner à la banque alimentaire; la semaine suivante, plus rien! Son cousin, le haricot à rame (P. vulgaris communis) n’a pas la même stratégie: il produit une abondance de haricots, non en une seule fois, mais pendant une très longue saison, du milieu de l’été... Lire la suite >

Le haut et le bas des haricots

On trouve deux formes de haricot mangetout (haricot sans fil): le haricot nain et le haricot à rames ou haricot grimpant. Le haricot nain (Phaseolus vulgaris nana) est le plus populaire dans nos potagers. Curieusement, il n’a pas été développé pour le jardin familial, mais pour la culture commerciale et, plus spécifiquement, pour permettre la récolte mécanique. Ainsi il reste dense et bas, facilitant la passage de la récolteuse… et fait presque toute sa production en même temps (s’il produisait peu à peu, on ne pourrait pas la récolter à la machine). Pour le pauvre jardinier amateur, c’est donc l’abondance ou la famine: une semaine, il y a assez de haricots pour en donner à la banque alimentaire; la semaine suivante, plus rien! Son cousin, le haricot à rame (P. vulgaris communis) n’a pas la même stratégie: il produit une abondance de haricots, non pas tous à la fois, mais pendant une très longue saison, du milieu de l’été jusqu’à la... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!