Fraises les plus chères au monde

Par défaut

Fraise Omakase. Photo: Oishii

Si vous êtes souvent déçu par les fraises achetées au supermarché, dont le goût est généralement plus acidulé que sucré; des fraises généralement récoltées avant leur temps et transportées sur de longues distances de sorte qu’elles sont déjà en déclin avant même d’atteindre les rayons, essayez la fraise Omakase. Soigneusement cultivée dans des conditions idéales sans utilisation de pesticides, récoltée à la main et servie seulement quelques heures plus tard, cette fraise géante d’origine japonaise est désormais disponible toute l’année dans les meilleurs restaurants de New York à des prix fantastiques: jusqu’à 50$ US pour une seule fraise. Bien sûr, étant donné que le repas qu’elle accompagne coûte entre 300 et 400 dollars, cela peut sembler moins excessif.

Fraise en boîte-cadeau. Photo: Instagram/@emi12.10

Des fraises géantes similaires, appelées Kotoka, sont vendues dans des boîtes-cadeaux individuelles à Hong Kong au prix de 168 dollars de Hong Kong et sont transportées par avion au départ du Japon pour vente la journée même. 

Développées au Japon, où elles ne coûtent pas beaucoup moins cher, ces fraises géantes spécialement hybridées sont juteuses, aromatiques, merveilleusement texturées et plus sucrées que les fraises ordinaires. La fraise Omakase (celle servie à New York) est cultivée par Oishii, une société basée dans le New Jersey, dans un entrepôt, sous des conditions soigneusement contrôlées. Chaque baie est méticuleusement mesurée avant la récolte: elle doit atteindre un degré Brix de 13 à 14 (l’échelle de Brix est une mesure du contenu en sucre des produits). En comparaison, la fraise typique des supermarchés n’a qu’un degré Brix de 5 ou 6. La coloration doit être parfaite: rouge et brillante. Pas de base blanche pour cette beauté!

Huit pour le prix d’une! Photo: Oishii

Si le prix vous préoccupe, vous pouvez économiser gros en n’achetant pas les fraises comme dessert dans un restaurant haut de gamme. Vous pouvez obtenir 8 baies soigneusement emballées pour le même montant de 50 $ en effectuant une précommande auprès du producteur Oishii. Bien sûr, vous devrez ensuite vous rendre à New York pour aller les chercher précisément à l’heure et à l’emplacement indiqués. Ces fraises n’attendent personne!

Pouvez-vous cultiver vos propres fraises haut de gamme?

Est-ce que vous plaisantez? Pensez-vous honnêtement que quiconque offrirait des plantes ou des semences de fraisiers aux fruits valant 50 $ aux jardiniers amateurs ordinaires? Ces fraisiers sont exclusifs et leur distribution est soigneusement contrôlée: on ne les partage certainement pas avec le commun des mortels. Même Hiroki Koga, PDG d’Oishii, a dû négocier pendant des années pour obtenir le droit de cultiver ces plantes précieuses en dehors du Japon.

Photo de fraise géante proposée sur eBay.

Bien sûr, vous trouverez toutes sortes d’entreprises proposant des semences de «fraises géantes du Japon» sur Amazon, eBay et des sites similaires, toujours accompagnées de photos attentivement faussées, mais vous gaspillez tout simplement votre argent. Souvent, les graines produisent des mauvaises herbes, même pas des fraisiers ordinaires, encore moins des fraisiers aux fruits de qualité!

Peut-être qu’un jour vous pourrez cultiver votre propre fraisier Omakase, mais en attendant, ajoutez le prix d’un billet d’avion pour New York, Hong Kong ou le Japon au prix du fruit si vous voulez essayer l’une de ces délicieuses beautés! Le bon goût, après tout, n’a pas de prix!