Catégories

Recherche

La rhubarbe: pas faite pour le potager

Par Larry Hodgson Contrairement à presque tous les autres légumes (la seule autre exception courante étant l’asperge), la rhubarbe (Rheum × hybridum) n’est pas une plante annuelle, mais une vivace. D’ailleurs, c’est une vivace de très longue vie: 20 ans et plus. Ainsi convient-elle mal au potager classique, toujours vidé de son contenu à l’automne pour laisser la place aux nouveaux légumes du printemps. De plus, avec sa grande taille et ses énormes feuilles, elle jette suffisamment d’ombre sur les légumes voisins pour nuire à leur croissance. Par contre, elle est tout à fait appropriée pour la platebande où, avec ses énormes feuilles joliment texturées, ses pétioles souvent rouges et sa spectaculaire floraison blanc crème (que, malgré une croyance persistante, il n’est pas nécessaire de supprimer), elle peut même voler la vedette. Tout ce qu’il lui faut pour être heureuse, c’est un sol riche et humide, mais bien drainé, et du soleil. Si seulement tous les légumes étaient aussi faciles à cultiver!... Lire la suite >

La rhubarbe: pour les jardiniers patients

Curieuse plante que la rhubarbe. Étant donné qu’elle est cultivée pour son feuillage comestible (en fait, le pétiole de la feuille), les jardiniers la considèrent comme un légume. Mais, en cuisine, son goût sucré acidulé fait qu’on l’emploie dans les desserts… donc plusieurs cuisiniers la classent parmi les fruits! Aux fins de cet article, nous la considérerons comme un légume. Après tout, si vous lisez ce texte, vous êtes sans doute un jardinier! Cependant, la rhubarbe n’est pas un légume typique non plus. Presque tous nos légumes sont cultivés comme des annuelles, semés au printemps pour une récolte le même été. Toutefois, la rhubarbe est une vivace de longue vie qui ne donnera pas de récolte avant la deuxième ou même la troisième année. Son histoire La rhubarbe comestible (Rheum spp.) vient de l’Asie, notamment de la Sibérie, mais est cultivée par les Chinois depuis plus de 3000 ans. Elle fut introduite en Europe dès la Grèce ancienne pour sa racine... Lire la suite >

Oui, on peut laisser la rhubarbe fleurir

Sans doute que nos ancêtres avaient un filet de calvinisme, car ils croyaient dur comme fer qu’il fallait supprimer la tige florale de la rhubarbe avant qu’elle ne s’éclate en des milliers de magnifiques fleurs blanches, et ainsi se privaient de tout un spectacle. Mais heureusement de notre époque on sait que laisser fleurir la rhubarbe ne nuit pas à sa production de l’année suivante, du moins, pas de façon appréciable: c’est sa montée à graines qui l’affaiblit, et même là, seulement un peu. Donc, à la fin de la floraison, donnez à la tige florale un bon coup de machette… mais laisser la plante fleurir au moins! D’ailleurs, même la montée en graines n’affaiblira pas la plante tant que ça. Une rhubarbe bien établie de 5 ans ou plus (une plante de rhubarbe peut facilement vivre 20 ans) peut fleurir et monter en graines annuellement sans que cela abaisse de production de façon réellement appréciable. Un ou deux pétioles... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!