Catégories

Recherche

Volez les feuilles mortes de vos voisins!

Ces jours-ci, quand je me promène dans les rues de mon quartier, j’en ai presque la bave aux lèvres. Les feuilles mortes recouvrent tout et s’empilent sur le trottoir, dans la rue, sur les autos, sur les terrains de mes voisins. J’aurais presque envie de me la fermer et garder tout cet «or brun» pour moi! Cependant, je suis généreux de nature et de toute façon, il y a des quantités quasi illimitées de feuilles… amplement pour tous les jardiniers. Les habitués du Jardinier paresseux le savent déjà, les feuilles d’automne sont un cadeau tombé du ciel (littéralement) pour nos jardins. On peut les déchiqueter avec une tondeuse et elles nourriront notre pelouse, on peut les récolter pour mélanger à notre compost, on peut même les laisser sur place dans nos plates-bandes (lorsqu’elles sont petites) et elles font un paillis magnifique qui protège les racines du froid d’hiver, empêchent l’érosion, gardent l’humidité du sol et se décomposent pour nourrir et... Lire la suite >

Jardinage de fin de saison

J’ai beau être une jardinière un peu paresseuse, j’aime faire de l’exercice dehors en automne alors qu’il fait frais. De plus, il y a quand même des choses à faire sur le terrain qui me permettent de gagner du temps au printemps prochain. Voici donc mes astuces de jardinage de fin de saison. Les feuilles mortes Bien entendu, je ne ramasse pas mes feuilles mortes sur la pelouse, car nous passons la tondeuse dessus. Par contre, je les déchiquette là où j’ai des feuilles en abondance et j’en mets une couche de 5 à 10 cm sur mon potager et sur le parterre de fleurs devant mon entrée. Mais je dois parfois renouveler ce paillis au cours de l’été. J’ai donc besoin de beaucoup de feuilles mortes qui ne sont disponibles qu’en automne. De plus, j’ai aussi besoin de feuilles sèches toute l’année pour équilibrer les matières «vertes» dans le compost. J’en garde donc au moins 8 à 10 sacs... Lire la suite >

Feuille qui roule n’amasse pas mousse

Encore cette période de l’année! Le gel frappe, les feuilles colorées des arbres commencent à chuter, le gazon ne pousse plus… c’est bel et bien l’automne, aucun doute là-dessus! Et l’automne amène avec lui une série de tâches à accomplir: fermer la piscine, rentrer les plantes gélives, installer la protection hivernale (pour ceux qui y croient encore)… et ramasser les feuilles mortes. Le ramassage des feuilles d’automne est surtout une nécessité pour maintenir sa pelouse. Que les feuilles tombent sur une plate-bande ou sur un potager n’est pas grave (d’ailleurs, on provoque plus de dégâts en ratissant les plantes vivaces avec un râteau à feuilles qu’en laissant ces feuilles sur place!), mais ce l’est lorsqu’elles tombent sur le gazon. Si elles y demeurent tout l’hiver et surtout si elles forment une couche impénétrable qui coupe toute la lumière, le gazon se trouvera sérieusement abîmé. Guerre de deux écosystèmes C’est en fait une vieille guerre de deux écosystèmes que vit votre... Lire la suite >

Vendredi vidéo: Construire une boîte à feuille

Les jardiniers paresseux sauront qu’à l’automne, on ne fait pas de ménage de nos plates-bandes et qu’on laisse les feuilles mortes sur le sol, quitte à les déchiqueter avec une tondeuse. Cependant, il se peut qu’on ait vraiment trop de feuilles pour les garder toutes dans notre jardin ou sur notre pelouse. J’ai horreur de jeter de la matière organique! Pour moi, les feuilles d’automne sont de l’or brun. En les laissant dans le jardin, on a un paillis organique gratuit qui se décomposera et nourrira nos plantes. Plus tôt cette année, j’ai dû acheter du paillis pour restaurer une plate-bande. Si j’avais pu conserver des feuilles mortes, j’aurais économisé quelques sous. Une boîte à feuille Alors, pour ne pas jeter les feuilles que j’avais en trop, j’ai décidé de les entreposer pour les utiliser plus tard. Pour que les feuilles restent en place et garder le jardin propre, j’ai construit une boîte à feuilles avec du bois traité et... Lire la suite >

Comment faire un trou dans une poubelle en 9 étapes faciles

Quand je suis arrivé chez moi samedi dernier, après quelques semaines d’absence, ma terrasse était couverte de feuilles mortes. Loin d’être dérangé par le travail en perspective, j’avais hâte de mettre en œuvre le plan que j’avais concocté. Après tout, ces feuilles sont l’or brun du jardin. En se décomposant, elles deviennent une source de nutriments tout à fait gratuite pour nos végétaux. L’année dernière, les feuilles se sont retrouvées dans les sacs pour résidus de jardin, faits d’un épais papier brun. J’ai leur ai tristement envoyé la main lorsque la municipalité les a emporté à leur destination finale. Quelle frustration de ne pas pouvoir les réutiliser dans mes pots et bacs de plantation! En plus, j’ai dû acheter du compost pour remplacer les nutriments qui auraient pu provenir de ces feuilles. SCANDALE! Enlever les feuilles d’automne… de votre terrasse Après avoir lu l’article Enlever les feuilles d’automne de votre pelouse, il y a quelque temps, je pensais déjà à... Lire la suite >

Ramasser les feuilles mortes, une fausse bonne idée*

La meilleure chose à faire pour l’environnement est de laisser les feuilles sur place, tout simplement. Source: ksenvironmental.com.au *Oui, je sais que j’ai déjà écrit à propos de la recommandation de ne pas nettoyer les jardins et les pelouses à l’automne, en fait il y a seulement quelques semaines de cela, mais j’ai toujours eu l’impression d’être la voix de celui qui crie dans le désert : je semblais toujours être seul à promouvoir ce conseil de jardinage écologique simple mais efficace. Cet automne (2018), cependant, il semble que tout le monde se lance dans le mouvement «laissez vos pelouses et vos jardins tranquilles à l’automne». Le texte ci-dessous est tiré d’un communiqué de presse d’ICI Nouveau-Brunswick. Merci à Gabriel Martin de m’avoir signalé le communiqué. Les feuilles mortes au sol protègent de petits insectes, une source alimentaire importante pour les oiseaux durant l’hiver, affirme un organisme pour la protection de l’environnement. Conservation de la nature Canada demande aux citoyens de ne pas les ramasser. «C’est une... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!