En rempotant, n’oubliez de laisser une cuvette d’arrosage

Par défaut

20160329A.jpgVous avez sans doute remarqué que les pots classiques, qu’ils soient en terre cuite ou en plastique, ont toujours un rebord en sailli dans le sommet du pot, mais saviez-vous que ce rebord n’est pas juste une décoration? Il indique jusqu’où il faut remplir le pot de terreau au rempotage.

Cet espace vide sur le dessus de la motte est la «cuvette d’arrosage»: quand vous arrosez, vous pouvez le remplir d’eau au complet, car c’est exactement la bonne quantité d’eau nécessaire pour imbiber, correctement et sans excès, tout le terreau contenu dans le pot.

Une cuvette d’arrosage à la plantation

Par défaut

Truc 832 cuvette d'arrosagePour assurer un arrosage convenable la première année de plantation, soit l’année où les plantes s’établissent et ont besoin de plus d’arrosages, pourquoi ne pas former une cuvette d’arrosage autour de chaque nouvelle plante?

C’est une technique surtout utilisée avec les arbres, les arbustes et les conifères, car leur établissement est habituellement plus lent que celui des plantes herbacées et aussi parce qu’ils sont habituellement de bonne taille à la plantation et exigent alors plus d’eau à chaque arrosage que les plantes de plus petite taille. On peut toutefois aussi l’appliquer à n’importe quelle plante, surtout si elle se trouve dans une situation où elle risque de souffrir d’un manque d’eau.

Il s’agit de former une digue de terre d’au plus 15 cm de hauteur qui entoure la motte de racines. Quand vous arrosez, remplissez cette cuvette d’eau. L’eau descendra dans le sol exactement où la plante en a besoin!

Quand la plante est bien établie, normalement après un an, défaites la cuvette tout simplement et la plante profitera alors du même arrosage que les végétaux voisins. Dans une situation où la plante risque toujours de souffrir d’un manque d’eau et aura donc besoin d’arrosages réguliers (plantation sous le surplomb d’un toit, dans un sol sablonneux, sous des arbres à racines abondantes, etc.), laissez la cuvette en permanence.

Arroser dans une pente

Par défaut

Les plantes qui poussent dans une pente sont généralement plus difficiles à arroser que les végétaux poussant sur un terrain plat. C’est que l’eau qu’on applique (ou que Dame nature applique) a tendance à s’écouler vers le bas plutôt que de pénétrer dans le sol. Et plus la pente est accentuée, plus c’est un problème!

20150801AUne des possibilités pour compenser cela consiste à former une cuvette d’arrosage dans la pente. Elle aura l’apparence d’une petite digue de terre en demi-cercle du côté bas et d’une dépression creusée dans la pente de l’autre. Cette cuvette aidera la plante à attraper l’eau venant autant de la pluie que de l’arrosage. Laisser cette cuvette en permanence si vous voulez que la plante reçoive toujours sa juste part d’eau de pluie et d’arrosage.

398.K

Une autre possibilité pour bien arroser une pente, c’est d’utiliser un boyau suintant qui court dans le sens contraire à celui de la pente, c’est-à-dire à l’horizontale. Comme le tuyau suintant arrose en douceur, l’eau a davantage tendance à pénétrer le sol, même dans une pente, que de s’écouler vers le bas.

Lors de vos irrigations futures, pensez que ces plantations en pente ne profitent pas autant de la pluie que les autres plantations et arrosez plus souvent.

20150801C

Icône: plante résistante à la sécheresse.

Évidemment, la solution la plus facile pour éviter les problèmes de manque d’eau dans une pente consiste à n’y planter que des plantes qui tolèrent la sécheresse. Il faudra toutefois bien les arroser au moins la première année, le temps que ces plantes s’établissent.