Catégories

Recherche

Le topinambour: un légume (presque) indigène

Par Larry Hodgson Quand Jacques Cartier s’est arrêté au petit village iroquoien de Stadacona lors de son deuxième voyage en 1535, à l’endroit où la ville de Québec sera édifiée en 1608, il a vu de vastes champs de culture de maïs, de haricots et de courges (que Cartier avait pris pour du millet, des fèves et des melons: il faut dire qu’il n’était pas horticulteur!).  Cette partie de l’histoire du Québec est bien connue. En effet, quel Québécois ne connaît pas l’histoire de ces «trois sœurs» que les Iroquoiens cultivent ensemble sur la même butte de plantation? Mais on a oublié qu’il y avait aussi d’autres cultures sur place : le tabac, par exemple, qui allait bientôt faire «tout un tabac» en France, car on l’utilisa comme plante médicinale, le prenant pour une panacée! Mais aussi une autre plante qui a pris bien plus de temps à se faire connaître : le topinambour (Helianthus tuberosus). C’est plutôt Samuel de Champlain, quelque... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!