Categories

Recherche

Les fichus moustiques, cet été, pus capable!

Dans la même lignée que «pourquoi les tomates n’ont pas poussé en 2023», voici «pourquoi il y a autant de moustiques en 2023». Après avoir écrit le dernier article, j’ai réalisé que… j’avais encore un peu envie de chialer sur la météo finalement! Non, je blague! Mais c’est un fait, cette année, les moustiques, communément appelés les !/$?*& de maringouins au Québec, sont une plaie! Une plaie? Oui, j’ai choisi mon mot: suis-je la seule qui ai des cicatrices de piqûres? Qui se gratte au sang? Je n’y peux malheureusement rien, mais je peux par contre vous expliquer pourquoi cette année est si terrible niveau moustiques, et comment «essayer» de réduire leur prolifération. Mais juste avant, une anecdote! Ma chère maman que j’adore (allo maman!) a déménagé au printemps à cinq minutes de chez moi, en campagne. C’est magnifique, un petit ruisseau coule derrière sa maison et sa voisine a un bel étang naturel! Mais voilà, maman, qui pourtant a... Lire la suite >

Pour un jardin d’eau sans moustiques

  On peut éliminer les larves de moustique et de mouches noires (qui deviennent bien sûr les adultes qui nous piquent et nous mordent!) dans nos jardins d’eau avec le Bti (Bacillus thuringiensis israelensis), une bactérie bénéfique. Non, il ne s’agit pas d’un OGM. Le Bti est tout à fait naturel et écologique: on la trouve largement distribuée dans la nature. En le libérant dans un étang, on ne fait qu’étendre son aire de diffusion temporairement. Son utilisation est largement acceptée en jardinage biologique. Le Bti n’est pas toxique aux humains, non plus, ni aux animaux domestiques, oiseaux, poissons, grenouilles, etc. Avec les maladies transportées par les moustiques (virus du Nil occidental, encéphalite équine, virus Zika*, etc.) qui sont de plus en plus à craindre, il est bon de savoir qu’on peut assurer que nos petits jardins d’eau ne fassent pas partie du problème. *Le virus Zika n’est pas encore présent au Canada ni en Europe et sa distribution aux... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!