Catégories

Recherche

Savoir conserver les fines herbes

Que ce soit pour aromatiser mes plats ou pour faire mes tisanes, il ne se passe pas une seule journée dans l’année sans que mes propres fines herbes ne fassent partie de mon quotidien. Bien sûr durant l’été, je me gave de fines herbes fraîchement cueillies au jardin ou dans mes pots sur le patio. Mais durant la saison froide, même si je consomme quelques fines herbes cultivées à l’intérieur, ce sont principalement les fines herbes que j’ai pris soin de conserver durant l’été qui agrémentent mes repas. Pour apprendre à mettre en banque la saveur des fines herbes, suivez le guide! Choisir la bonne méthode de conservation des fines herbes Une majorité de fines herbes se prête bien au séchage, alors que d’autres ont plutôt avantage à être congelées. Mais encore faut-il procéder dans les règles de l’art, ceci pour conserver le maximum d’huiles essentielles. Rien à voir avec les petits pots de fines herbes du supermarché qui traînent... Lire la suite >

Sachez conserver les fines herbes

Par Larry Hodgson Ce printemps, vous avez semé et planté des fines herbes pour la première fois. Bravo! C’est une excellente initiative. Vous les avez arrosées en période de sécheresse, fertilisées en douceur, dorlotées, etc. Bravo encore! C’est ce qu’il faut faire. Mais maintenant, il faut penser à profiter au maximum de vos efforts : à récolter vos fines herbes et à les utiliser pour leur goût exquis. Pendant tout l’été, vous pouvez récolter la plupart des fines herbes cultivées pour leurs feuilles* (sauge, persil, thym, romarin, basilic, etc.) à mesure de vos besoins, mais pour la conservation, sachez que le moment idéal pour la récolte est juste avant que la plante fleurisse, habituellement à la fin de l’été ou au début de l’automne. Autrement dit, procédez à la récolte quand vous voyez des boutons floraux, mais pas encore des fleurs.  *On récolte les fines herbes qui sont cultivées pour leurs graines, comme l’aneth, l’anis, la coriandre et le carvi, après la... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!