Aidez à promouvoir le blogue du Jardinier paresseux

Par défaut
20180808A FR.png

D’après les estimations de WordPress, le blogue atteindra 4 millions de visiteurs en 2018.

Je n’ai jamais été très doué pour l’autopromotion. Ce blogue, qui demeure toujours à ma connaissance l’unique blogue de jardinage au monde à être publié quotidiennement, continue donc de faire du progrès majoritairement grâce au bouche-à-oreille. Je n’ai jamais fait beaucoup d’efforts de promotion et pourtant, le nombre de lecteurs ne cesse d’augmenter. En 2017, il y a eu 3 066 293 visites. Cette année, il y en a déjà presque autant (2 710 010) et pourtant, il reste quatre mois avant la fin de l’année!

Il y a environ 2 ans, j’ai ajouté des annonces WordAds au blogue afin que ce dernier puisse me rapporter un peu d’argent. (En passant, non, je n’ai aucun contrôle sur les annonces qui apparaissent: un algorithme détermine cela indépendamment pour chaque lecteur.) Et cela fonctionne, car je reçois maintenant des paiements par PayPal à chaque mois! D’accord, les rentrées d’argent sont maigres si on considère tout le temps que je mets à la préparation du blogue, mais au moins, je peux dire que préparer le blogue du Jardinier paresseux n’est plus strictement du bénévolat.

Il n’en reste pas moins que, en tant que journaliste qui vit de sa plume, avec toute l’incertitude que cela implique, j’apprécie tout revenu supplémentaire.

Deux choses à faire pour m’aider

Si vous êtes un lecteur régulier ou même occasionnel de ce blogue, vous pouvez m’aider de deux manières.

20180808B FR.png

Quand vous cliquez, cela m’aide!

D’abord, cliquez sur J’aime (en bas de la page, après Share this). Il paraît que cela me donne un peu plus d’argent.

Et vous pouvez aussi partager vos articles préférés avec d’autres personnes, ce qui peut se faire aussi simplement qu’en cliquant sur le bouton Facebook ou Twitter, à votre guise. Encore, vous pouvez également partager de dizaines d’autres façons, comme en présentant le blogue à vos amis ou aux membres de votre jardin communautaire.

Je ne veux pas paraître radin, mais je consacre plusieurs heures par jour à la préparation de ce blogue et, si vous pouvez m’aider de quelque façon que ce soit, je l’apprécierais!

Et merci à tous ceux qui partagent et «aiment» déjà le blogue du Jardinier paresseux.

Demain, je retourne au sujet du jardinage: juré, craché!

Publicités