Que penser des plantes censées éloigner les chats et les chiens ?

Par défaut
20180418A big5kayakchallenge.com & domobfdi.deviantart.com

Existe-t-il vraiment des plantes qui peuvent éloigner les chats et les chiens? Source: big5kayakchallenge.com & domobfdi.deviantart.com, montage: jardinierparesseux.com

On voit parfois sur le marché des plantes qui sont censées, par leur odeur, éloigner les chats et les chiens du jardin. Voilà un concept intéressant, car parfois nos petits amis poilus font bien des dégâts dans le jardin… mais est-ce que ces plantes livrent la marchandise ?

L’idée est qu’on peut planter des plantes répulsives çà et là au travers d’une plantation et que les mammifères (c’est souvent les chats* qu’on semble avoir en grippe !) éviteront alors le secteur. C’est un concept vieux comme le monde… et pourtant, les preuves positives sont rares, voire inexistantes. Beaucoup de prétentions, peu de preuves ? Ça commence mal !

*Pour en savoir plus sur comment vraiment éloigner les chats de vos plantations, lisez Chasser les chats du jardin.

Les gens qui plantent des végétaux répulsifs de façon préventive (il n’y avait pas de chats qui fréquentaient ce jardin, mais ils veulent les empêcher de venir) crient souvent victoire très rapidement: «Regardez ! J’en ai planté et je ne vois pas de chats, donc ç’a fonctionné !» Évidemment, cela ne prouve rien. Peut-être que les chats ne trouvent tout simplement aucune raison pour aller dans ce secteur !

Les jardiniers qui ont déjà des problèmes de chats ne seront pas aussi satisfaits. Même les études les plus positives ne donnent une efficacité à ces plantes que lorsqu’elles sont plantées à une distance de 15 à 30 cm de la plante à protéger et les études négatives ne leur accordent aucune efficacité du tout. Placer ces plantes çà et là dans un potager ou une plate-bande n’aura donc aucun effet : il faut les planter en barrière, tout autour du secteur à protéger, pour avoir la moindre efficacité… et même là, un chat vraiment déterminé va tout simplement sauter par-dessus.

D’ailleurs, les plantes piquantes, toujours quand elles sont plantées en barrière, se sont montrées beaucoup plus efficaces à éloigner les chats et les autres mammifères que les plantes dites répulsives. Donc… !

Quelques exemples concrets

Le coléus canin

20180118B www.heimhelden.de.jpg

Le coléus canin sent mauvais quand on le frôle… mais ne semble déranger ni chats ni chiens. Source: http://www.heimhelden.de

Une plante qu’on voit surtout vendue à des fins répulsives est le soi-disant « coléus canin » (Coleus canina), qui porte plusieurs noms de commerce comme Scaredy Cat™, Piss-off Plant™, Dog’s Gone™ ou Bunnies Gone™. Il s’agit en fait de Plectranthus caninus. Elle est censée éloigner les chiens, chats et autres mammifères (ratons laveurs, lapins, etc.).

On lui a même inventé tout un pedigree, prétendant que c’est un hybride obtenu par un amateur de jardinage australien en croisant un Plectranthus avec un Coleus même si, en fait, cette plante pousse à l’état sauvage en Afrique et en Inde depuis des millénaires. D’ailleurs, quand un entrepreneur a essayé d’obtenir un brevet pour cette plante (sous le nom Sumcol 01), la demande a été refusée sous prétexte que « la plante présentée ne différait aucunement de l’espèce. »

Malgré son odeur désagréable, dégagée lorsqu’on frôle le feuillage collant, il n’y a aucune preuve que les chats, les chiens ou tout autre animal soient le moindrement dérangés par la présence de Plectranthus caninus. Il y a quelques années, j’en ai placé un à côté de l’endroit où ma chatte Geisha aimait bien se faire bronzer au soleil. Elle n’a pas hésité une seconde à maintenir son habitude. Souvent, elle avait le dos appuyé dessus pendant son sommeil ! J’ai essayé de faire sentir les feuilles à ma chienne, Maggie, qui n’a semblé les trouver d’aucun intérêt, que ce soit positif ou négatif. L’indifférence totale, quoi !

La rue

20180418C ww.researchgate.net.jpg

Rue (Ruta graveolens): pas touche! Source: http://www.researchgate.net

Il y a aussi la rue (Ruta graveolens) qui, d’après la croyance populaire, éloignerait les chats (mais pas les chiens ni les autres mammifères). Il est bien difficile de faire la preuve dans un sens ou dans l’autre, mais chose certaine, plusieurs chats semblent complètement indifférents à sa présence.

Et la rue pose un problème supplémentaire : elle provoque souvent des brûlures aux humains qui la frôlent, étant phototoxique en raison des furocoumarines qu’elle dégage. Voulez-vous risquer d’empoisonner votre famille dans un effort — probablement vain — d’éloigner les chats ?

La lavande

20180418D www.localharvest.org.jpg

La lavande (Lavandula spp.) ne semble pas déranger les chats malgré les prétentions contraires. Source: www.localharvest.org

L’odeur de la lavande (Lavandula spp.), jugée délicieuse par les humains, est en fait répulsive. La plante la produit pour repousser les insectes ravageurs et les mammifères brouteurs… mais ce n’est pas l’odeur qui repousse les insectes et les mammifères en premier lieu, mais plutôt le goût. L’odeur est un effet secondaire, comme un préavis. Il semble très peu, voire aucunement, déranger les chats et, d’ailleurs, les chats errants causent parfois des ennuis dans les champs de lavande.

Si vous plantez la lavande en barrière, des variétés hautes et denses seront plus efficaces, car les chats hésiteront à sauter par-dessus des plantes s’ils ne peuvent pas bien voir où ils atterriront.

Tagètes

20180418E www.solitarywanderer.com.jpg

Les tagètes (ici, Tagetes erecta) ne sont pas très efficaces pour repousser les chats. Source: www.solitarywanderer.com

Tous les tagètes (Tagetes spp.), dont les très populaires œillet d’Inde (T. patula) et rose d’Inde (T. erecta), dégagent, selon l’espèce, des odeurs agréables ou désagréables (pour les humains) quand on les frôle ou quand un insecte les pique. Encore, la plante le fait pour se protéger des insectes ravageurs (avec plus ou moins de succès, d’ailleurs, car les pucerons les adorent !)

Mais ce n’est pas l’odeur qui éloigne les insectes, mais plutôt le goût. La preuve ? Les insectes n’hésitent pas du tout à fréquenter les fleurs de tagète, malgré leur prétendu effet répulsif. Même, on recommande de planter des tagètes dans le potager pour attirer davantage de pollinisateurs. Donc, si on combine les croyances, cette plante qui fait tout pour attirer les insectes en bon nombre pour qu’ils pollinisent ses fleurs repousserait en même temps les insectes ? Ce n’est même pas logique !

Aussi, comme pour la lavande, il faut se rappeler que le goût des tagètes a un effet insectifuge. Il ne semble pas déranger les chats, mais pas du tout, car les chats ne sont pas des insectes!

Et les autres

20180418F flipper.diff.org.jpg

Le feuillage de l’immortelle d’Italie (Helichrysum italicum) sent le curry, mais l’odeur laisse les chats indifférents. Source: flipper.diff.org

Voici quelques autres plantes qui sont censées éloigner les chats (surtout) ou d’autres mammifères : immortelle d’Italie (Helichrysum italicum, faussement appelée plante-curry), romarin (Rosmarinus officinalis), menthe pouliot (Mentha pulegium) et presque toute plante qui sent le citron, comme la mélisse (Melissa officinalis).

Dans tous les cas, rappelez-vous que si vous les plantez pour éloigner les chats, il faut en planter en barrière, tout autour de la plante que vous voulez protéger. Les chats vont tout simplement marcher autour des plantes répulsives individuelles, comme si elles n’étaient pas là !

Décidément, les plantes dites répulsives pour les chats ne le sont pas vraiment !20180418A big5kayakchallenge.com & domobfdi.deviantart.com

Publicités

Chasser les chats du jardin

Par défaut

20160524AVous l’adorez, votre minou! Il est sage et fin et ne ferait pas de mal à une mouche, encore moins à un jardin. Mais le @*&#! chat du voisin aime bien votre jardin et l’utilise comme litière. Et votre autre voisin nourrit les félins errants et les attire par dizaines dans le voisinage. Que faire alors?

Heureusement, il y a plusieurs trucs que vous pouvez utiliser pour éloigner les chats d’un jardin. En voici plusieurs.

  1. Tenez l’emplacement très humide par des arrosages répétés: les chats détestent avoir les pattes humides.
  2. Mettez un grillage à poule sur le sol. Les chats ne pourront plus gratter le sol… mais les plantes peuvent pousser à travers le grillage.
  3. Les paillis plutôt rugueux ou même piquants, comme les paillis d’écorce, des cocottes de conifère brisées, des branches d’épinette, des retailles de rosier, des pierres, etc. tiendront aussi les chats au loin.
  4. Déposez des poils de chien sur l’emplacement (minou en sera très choqué). Si vous n’avez pas de pitou, demandez du poil dans un salon de toilettage.
  5. Appliquez des pelures d’agrumes au sol. Les minous n’aiment pas leur odeur.20160524B
  6. Piquez des bâtonnets à café, des brochettes de bambou ou des fourchettes de plastique (dents vers le haut) au 20 cm environ dans le sol de sa litière préférée. Il ne pourrait pas négocier une telle barrière.

    20160524D

    Le coléus canin (Plectranthus caninus) n’éloignera pas les chats.

  7. Certaines plantes ont la réputation de repousser les chats. C’est notamment le cas de la rue (Ruta graveolens), la lavande (Lavandula spp.), la menthe pouliot (Mentha pulegium), l’absinthe (Artemisia absinthium), le thym citronné (Thymus x citriodorus), la mélisse (Melissa officinalis) et le coléus canin (Coleus canina, maintenant Plectranthus canina, vendu sous les noms comme Scaredy Cat™, Piss-off Plant™, Dog’s Gone™ ou Bunnies Gone™. Par contre, certains chats semblent indifférents aux odeurs et ne se laisseront pas déranger par les plantes répulsives. J’ai personnellement essayer le coléus canin sans le moindre succès.
  8. Utilisez un répulsif commercial, ce qui peut être de l’urine de coyote ou d’un autre prédateur, des œufs pourris ou un mélange de différents produits. On peut les vaporiser sur le sol ou sur des plantes ou structures environnantes. Il faut répéter la pulvérisation à une certaine fréquence qui varie selon le produit (lisez le mode d’emploi) et après chaque pluie. Il faut parfois essayer plusieurs répulsifs avant d’en trouver un qui fonctionne bien.
  9. Clôturez le jardin. C’est une solution coûteuse, mais pour protéger tout un jardin, parfois presque nécessaire. La clôture devrait être grillagée et mesurer aux moins 2 m de hauteur, en plus d’être enterrée à la base (les chats n’hésiteront pas à creuser pour avoir accès à leur jardin préféré). Utilisez des supports de métal ou tout autre matériau sauf tel bois (sur lesquels un chat bien déterminé peut monter). Une clôture électrifiée est une autre possibilité.
  10. Installez un dispositif à ultrasons. Habituellement, cela fonctionne au début et  certains chats abandonneront complètement le secteur, mais la plupart des félins finiront par s’y habituer assez rapidement.

    20160524C.jpg

    L’arroseur Scarecrow de Contech est conçu pour repousser les animaux.

  11. Utilisez un arroseur muni d’un détecteur de mouvement. Vous le branchez à un boyau d’arrosage et vous le dirigez sur la partie du jardin en question. La prochaine fois que le chat passera, il se fera arroser. C’est une expérience inoubliable (pour lui) et totalement efficace, mais l’appareil est coûteux (environ 60$ chez Canadian Tire).

Méthodes à éviter

20160524F

Les boules à mites n’ont pas leur place dans le jardin.

Parmi des méthodes pour éloigner les chats du jardin qui sont déconseillées, il y a l’application de boules à mites, car elles contiennent de la naphtaline, un produit toxique. Certains chats, loin d’être repoussés, les croquent et se rendent malades. Certains en meurent. Aussi, les enfants risquent de les prendre pour des bonbons.

C’est la même chose pour les feuilles d’assouplissant, parfois recommandées pour éloigner les chats. Certains chats les mâchouillent ou jouent avec et se rendent malades.

Un autre produit qui est sensé repousser les chats, mais qui peut les empoisonner est l’ammoniaque. De toute façon, plusieurs chats sont attirés par l’ammoniaque plutôt que repoussés.

Saupoudrer de la poivre de cayenne au sol dans un effort pour éloigner les chats est non seulement inefficace (les chats ne sentent pas la poivre et ne découvre sa présence qu’après avoir été dans le jardin), c’est carrément méchant. Quand le chat remarque ce produit sur ses pattes, il se lèche et souffre alors le martyr. La souffrance est pire encore s’il en met dans les yeux. Combien de chats finissent à la vétérinaire suite à suite d’un contact avec ce produit?

Enfin, parfois on entend dire qu’une application de marc de café au sol éloignera les chats, mais en fait la plupart des chats sont indifférents au marc de café alors qu’il attire carrément d’autres au jardin. La place du marc de café est dans le composteur, tout simplement.