Categories

Recherche

Un printemps tout en fleurs, pour les pollinisateurs

On entend beaucoup parler des pollinisateurs ces temps-ci. Et pour bonne cause: une bonne partie des fleurs sauvages et de nos aliments ont besoin d’insectes, comme des mouches, des coléoptères, des papillons (de jour et de nuit), des guêpes et surtout des abeilles, pour être pollinisés et aussi pour se reproduire ou produire des fruits pour notre consommation. Les insectes pollinisateurs sont aussi les proies des oiseaux, de mammifères et de poissons, faisant d’eux une partie intégrale de nos écosystèmes, non seulement de nos jardins. Pour accomplir leur rôle nourricier, ils doivent se nourrir à leur tour. Le printemps est particulièrement rude pour certaines espèces puisqu’il y a peu d’inflorescences à se mettre sous la dent. Avec la destruction des habitats naturels par l’humain, ça devient effectivement de plus en plus difficile pour les pollinisateurs de se nourrir. Malgré l’abondance de jardins, de parcs et d’autres espaces verts dans lesquels foisonnent diverses espèces de végétaux, certains insectes préfèrent les plantes... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!