Tous les insectes ne sont pas nuisibles

Par défaut
20170308A.jpg

Avant de traiter, vérifiez vraiment s’il y a un problème!

Bien des jardiniers débutants paniquent à la vue du moindre insecte. Vite! Où est l’insecticide le plus puissant pour se débarrasser de l’ennemi?

Le jardinier sage prend quelques minutes pour regarder la situation. Après tout, la vaste majorité des insectes sont soient inoffensifs ou un peu à très utiles. Seulement un mince 10% seraient nuisibles. Avant de sauter sur le vaporisateur à la première vue d’un insecte, donc, prenez quelques minutes pour vérifier. L’insecte que vous apprêtiez à anéantir est peut-être un grand ami de vos cultures!

En fait, si l’insecte ne mange pas votre plante et ne semble pas avoir une trompe qui perce la tige, il n’y a normalement aucune raison de la chasser et surtout pas de l’empoisonner.

Quelques insectes bénéfiques

Les insectes et autres bestioles suivants sont généralement bénéfiques au jardin… mais il y en a beaucoup d’autres.

20170308b-maciej-a-czyzewski-wc

Abeille (et bourdon) – pollinisatrice. Source: Maciej A. Czyzewski, WIkimedia Commons

20170308c

Acarien prédateur – prédateur des araignées rouges (tétranyques). Source: Anders Sandberg, Flickr

Domestic house spider

Araignée – prédatrice d’insectes nuisibles. Source: James Petts, Wikimedia Commons

20170308e-udo-schmidt-flickr

Carabe – prédateur d’insectes nuisibles et de limaces. Source: Udo Schmidt, Flickr

20170308f-bert-heymans-flickr

Centipède – prédateur d’insectes nuisibles. Source: Bert Heymans, Flickr

20170308f-bruce-marlin-wc

Chrysope – prédateur d’insectes nuisibles. Source: Bruce Marlin, Wikimedia Commons

20170308g-elinaelena-pixabay

Coccinelle – prédatrice d’insectes nuisibles. Source: ElinaElena, Pixabay

20180308h-judy-gallagher-wikimedia-commons

Guêpe braconide – parasite d’insectes nuisibles. Source: Judy Gallagher, Wikimedia Commons

20170308i-charlesjsharp-wc

Guêpe ichneumon – parasite d’insectes nuisibles. Source: Charlesjsharp, Wikimedia Commons

20170308j-alvesgaspar-wc

Guêpe sociale – prédatrice d’insectes nuisibles, pollinisatrice. Alvesgaspar, Wikimedia Commons

20170308k-oliver-koemmerling-wikimedia-commons

Mante réligieuse – prédatrice d’insectes nuisibles. Source: Oliver Koemmerling, Wikimedia Commons

20170308k

Punaise anthocoride – prédatrice d’insectes nuisibles. Source : Jack Dykinga, Wikimedia Commons

20170308l

Punaise soldat – prédatrice d’insectes nuisibles. Source: Gerald J. Lenhard, Bugwood.org

20170308m

Syrphe – pollinisateur, parfois prédateur d’insectes nuisibles. Photo: Sandy Rae, Wikimedia Commons

20170308n

Tachinaire – parasite d’insectes nuisibles, polliniateur. Source : Gilles Gonthier, Flickr

518.K

 

Traitements efficaces contre les limaces

Par défaut

Voici un genre de compendium de techniques pour supprimer les limaces dans le jardin. Sont absentes deux méthodes peu intéressantes, déjà traitées. La barrière de coquilles d’œufs ne fonctionne pas du tout. Même, les coquilles d’oeuts attirent les limaces et empirent la situation!. Et le piège à la bière fonctionne un peu, mais n’est pas très efficace. Voici d’autres traitements contre les limaces avec, dans chaque cas, une appréciation de leur efficacité. 20150716A

Barrière de terre de diatomées

Traitement: on entoure la plante susceptible d’un cercle de terre de diatomées (poudre blanche à base d’algues fossiles).

Bilan positif: Les limaces semble détester ce produit et vont éviter de traverser la barrière à moins d’être très affamées. La théorie voulant que cette efficacité vienne des particules acérées des diatomées qui déchirent l’épiderme des limaces est toutefois non fondée. Si on oblige les limaces à traverser une barrière de terre de diatomées, elles hésiteront beaucoup, mais ne seront pas endommagées par la traversée.

Bémol: Il faut remplacer la barrière après chaque pluie.

Barrière de cendres de bois

Traitement: on entoure la plante susceptible d’un cercle de cendres de bois.

Bilan positif: On ne sait pas si c’est la grande alcalinité des cendres de bois (un pH de 10 à 12!) ou leur texture, mais les limaces semblent les éviter.

Bémol: Il faut remplacer la barrière après chaque pluie. Aussi, une application trop importante de ce produit peut rendre le sol trop alcalin pour beaucoup de végétaux.

Barrière de marc de café

Traitement: on entoure la plante susceptible d’un cercle de marc de café.

Bilan négatif: les limaces traverseront une barrière de marc de café comme si elle n’était pas là.

Barrière de cuivre 20150716B

Traitement: on entoure la plante susceptible un ruban ou un filet de cuivre. On peut aussi fixer du ruban ou du filet de cuivre sur un pot ou une couche surélevée pour empêcher les limaces de monter jusqu’aux plantes.

Bilan positif: on dit que les limaces reçoivent un petit choc électrique quand elles touchent à une barrière de cuivre. Que ce soit ça ou un autre facteur, personne ne sait exactement, mais le résultat est que les limaces éviteront généralement de traverser la barrière.

Bémols: C’est un produit qui coûte assez cher. Aussi, après une pluie, la barrière est souvent partiellement couverte de terre et alors les limaces la traverseront allègrement.

Appâts anti-limaces à base de métaldéhyde

Traitement: on applique des granulés contenant de la métaldéhyde au sol ou dans un piège.

Bilan positif: Les limaces les mangent et meurent empoisonnées.

Bémols: Produit déconseillé! Ce produit est très toxique pour les animaux domestiques et sauvages et même (à un moindre degré) pour les enfants. Habituellement on ajoute à ce produit du Bitrex, un produit très amer que les limaces ne remarquent pas, mais qui fait que les mammifères recrachent rapidement les granulés, ce qui réduit les cas d’intoxication. Aussi, on recommande de placer les appâts à l’intérieur d’un piège ou sous un morceau de planche, à l’abri des mammifères curieux. Malgré tout, à cause de sa dangerosité, ce produit est désormais considéré dépassé. On lui préfère les appâts anti-limaces à base de phosphate de fer (ci-dessous). Autre défaut, les granulés exposés à la pluie se décomposent et il faut alors les remplacer.

Appâts anti-limaces à base de fer20150716C

Traitement: on applique des granulés contenant du phosphate de fer (phosphate ferrique) ou du errique de sodium EDTA (du fer chelaté) ou dans un piège.

Bilan positif: Les limaces les mangent et arrêtent de manger aussitôt. Elles meurent de déshydratation trois à six jours plus tard. Ces produit sont aussi efficaces que les appâts à la métaldéhyde, mais sont non toxiques pour les autres animaux (mammifères, oiseaux, poissons, insectes, microbes, etc.). De plus, ils servent d’engrais que les plantes peuvent utiliser pour leur croissance. Les deux produits semblent être acceptés en jardinage biologique.

Bémols: Les granulés se défont graduellement sous l’effet de la pluie. Suggestion: les placer sous une planche ou un bol renversé pour les protéger des éléments. Aussi, à force d’en appliquer souvent, année après année, au même endroit, le fer peut s’accumuler dans le sol et aura alors des effets négatifs sur la croissance des plantes.

Ammoniaque 20150716L

Traitement: on vaporise ou arrose les plantes sensibles aux limaces avec une solution d’une partie d’ammoniaque (une solution aqueuse d’ammoniac: NH3) et six parties d’eau. Répétez hebdomadairement au besoin.

Bilan positif: L’ammoniaque n’est pas nuisible aux plantes lorsque correctement diluée et stimule même leur croissance grâce à l’azote qu’elle contient. En même temps, elle est toxique aux limaces à une dose relativement faible.

Bémol: Ce traitement semble mieux fonctionner sur les jeunes limaces fraîchement écloses au printemps.

Arroser le matin 20150716H

Traitement: on arrose les plantes sensibles aux limaces le matin plutôt qu’en fin d’après-midi ou en soirée.

Bilan positif: Les dommages par les limaces sont énormément réduits quand on arrose le matin par rapport à un arrosage en fin d’après-midi ou en soirée: souvent jusqu’à 80%! Pourquoi? Quand on arrose en fin de journée, le sol restera humide toute la nuit et les limaces adorent les conditions humides. En arrosant le matin, au moment où les limaces se retirent dans leurs cachettes, vos plantes recevront leur part d’eau, mais le sol aura le temps de s’assécher en surface avant l’arrivée de la nuit, ce qui décourage les limaces qui sont nocturnes. Notez qu’arroser le soir tend aussi à augmenter aussi les maladies du feuillage. Leçon à tirer de l’expérience? Éviter d’arroser les plantes le soir résout plusieurs problèmes.

Application de sel 20150715D

Traitement: On verse du sel directement sur la limace.

Bilan positif: Même un tout petit peu de sel versé sur une limace la tuera rapidement, causant l’animal de s’assècher.

Bémols: Produit déconseillé! Même si le sel tue les limaces, il n’est pas facile à appliquer dans un jardin. D’abord, les limaces ne sont pas toujours sur une surface plane où il est facile de les saler. De plus, passer partout sur votre terrain avec une salière à la main à la recherche d’une si petite bestiole, c’est beaucoup d’efforts. Enfin, le surplus de sel qui tombe au sol peut facilement être toxique aux plantes.

Récolte manuelle 20150716D

Traitement: on ramasse les limaces le matin ou après une pluie (même la nuit avec une lampe de poche) et on les dépose dans de l’eau savonneuse. Ou on utilise toute autre méthode pour les faire passer de vie à trépas. Il est permis de mettre des gants avant de procéder.

Bilan positif: On élimine bien des limaces visibles avec ce traitement.

Bémols: On arrive rarement à réduire la population suffisamment pour protéger les plantes, car la plupart des limaces œuvrent en cachette et on n’arrive pas à les prendre. Pour augmenter les prises, placez une planche au sol dans un coin humide et ombragé. Les limaces s’y cacheront pendant la journée et seront alors plus faciles à ramasser. On peut aussi mettre au sol un demi-pamplemousse ou un pot inversé, pour la même raison. Malgré tout, si l’infestation de limaces est importante, on arrive rarement à réduire les dégâts.

Canards 20150716E

Traitement: on lâche des canards sur le terrain, notamment tôt le matin quand les limaces sont encore actives.

Bilan positif: les canards sont très attirés par les limaces, semblant les préférer à tout autre mets. En Allemagne, vous pouvez louer des canards pour le contrôle des mollusques.

Bémol: les canards aiment bien les jeunes semis et peuvent aussi écraser des jeunes plants par accident. Il vaut mieux les éloigner du jardin au printemps, tant que les plantes ne sont pas bien établies. Ou encore, les libérer en début de saison, avant les semis, pour faire le ménage avant de planter

Encourager les ennemis des limaces

20150716F

Les carabes, souvent vus dans nos jardins, sont de grands consommateurs de limaces.

Traitement: créer un milieu propice aux animaux qui sont prédateurs des limaces.

Bilan positif: fournissez cachettes et un peu d’eau aux animaux prédateurs suivants: couleuvres, grenouilles, crapauds, lucioles, carabes, musaraignes et oiseaux. Et surtout, apprenez à tolérer leur présence. Même les ratons laveurs et les mouffettes mangent les limaces, mais ces derniers peuvent causer d’autres problèmes et sont peut-être moins souhaitables.


20150716ZPlantez des végétaux résistants aux limaces

20150716G

Les hostas à feuilles épaisses repoussent les limaces.

Traitement: remplacez les plantes les plus susceptibles aux limaces par des espèces que les limaces n’aiment pas.

Bilan positif: Méthode la plus efficace! La population de limaces chute quand leurs proies favorites ne sont plus disponibles, car elles préfèrent s’installer près de leurs plantes préférées. Quand celles-ci sont absentes, leur taux de reproduction baisse rapidement et aussi elles partent s’installer ailleurs. On règle ainsi le problème à jamais. C’est la méthode à préconiser si vous voulez vraiment jardiner en paix.

Bémols: Les limaces sont réticentes à quitter un habitat familier. Ainsi, même si éventuellement on arrive à un point où les limaces ne causent essentiellement plus de dégâts, avant de voir une baisse de population notable prend souvent un an et plus. Il est sage de continuer d’utiliser une autre méthode en attendant.

Voici une liste de plantes résistantes aux limaces… ainsi qu’une liste des plantes qui, tout le contraire, les attirent au jardin.