Catégories

Recherche

La jolie mauvaise herbe : la campanule fausse raiponce

Par Larry Hodgson J’ai cultivé toutes sortes de campanules (Campanula spp.) au cours de ma vie de jardinier: des petites plantes de bordure et de rocaille comme la campanule de Poscharsky (C. poscharskyana), la campanule des Carpates (C. carpatica) et la campanule des murailles (C. portenschlagiana, anc. C. muralis), des types de milieu de plate-bande comme la campanule à bouquet (C. glomerata) et la campanule hybride ‘Viking’ (C. ‘Viking’) et des grandes variétés pour le fond du jardin comme la campanule laiteuse (C. lactiflora) et la campanule à larges feuilles (C. latifolia). La plupart sont des vivaces, mais certaines sont des bisannuelles, comme la campanule carillon ou tasse et soucoupe (C. medium). Et la plupart sont faciles à contrôler, bien que quelques-unes aient des rhizomes rampants qu’il faut quand même surveiller, comme la campanule ponctuée (C. punctata). Cependant, seule une campanule est une véritable mauvaise herbe, reconnue comme telle sur les listes des mauvaises herbes nuisibles à l’agriculture de nombreux gouvernements et bannie de culture... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!