Catégories

Recherche

Plantez maintenant pour un tapis bleu au printemps

Parfois, il est parfaitement convenable de vouloir épater les visiteurs avec des bulbes à grandes fleurs voyantes comme celles des tulipes, des narcisses et des jacinthes, mais il ne faut pas négliger non plus les «?petits bulbes?», ces mini-plantes plus discrètes, qui atteignent rarement plus de 10 à 20 cm de hauteur comme les crocus, les chionodoxas, les muscaris, etc. C’est justement le cas de la scille de Sibérie (Scilla siberica), une très petite plante aux petites fleurs penchées. L’avantage de cette plante comparativement à d’autres petits bulbes est qu’elle se naturalise si bien dans les pelouses, plus que les autres. Une plantation de 10 petits bulbes donnera en seulement quelques années un tapis de 1 m². Éventuellement le tapis peut s’étendre pour couvrir toute la pelouse de jolies mais minuscules fleurs bleu violet. La scille de Sibérie se multiplie surtout par semences. Après la floraison, des capsules de graines se forment sur la tige florale, capsules qui mûrissent rapidement et... Lire la suite >

Certains bulbes ne conviennent pas à la naturalisation dans la pelouse

Je suis un grand amateur de la naturalisation des bulbes. (Lisez Comment naturaliser des bulbes dans la pelouse.) Au cours des années, j’en ai planté des centaines dans le gazon chez moi et, comme la plupart de ces bulbes se multiplient avec le temps, il y a maintenant des milliers qui sortent au printemps, à tour de rôle, pendant environ un mois.   Mais ce ne sont pas tous les bulbes à floraison printanière qui conviennent à la naturalisation, du moins, dans une pelouse tondue, et ce, pour différentes raisons. La floraison doit être hâtive D’abord, il faut que ce soit des bulbes qui fleurissent tôt, avant que la pelouse n’ait besoin de tonte. Sinon, il faut tondre autour les bulbes en fleurs, ce qui ralentit la tonte (et qui veut passer plus de temps à tondre le gazon que nécessaire?). Chez moi, les scilles de Sibérie (Scilla sibirica) sont les derniers bulbes que je peux laisser fleurir dans le... Lire la suite >

Ces bulbes qui apportent le printemps

Je suis aux anges, car j’ai enfin des fleurs dans mon jardin! Oui, je le sais. Je suis en retard par rapport à presque tout le monde, mais c’est ça vivre dans la très neigeuse ville de Québec: la neige tarde à partir. Mais quand elle fond enfin, il y déjà des fleurs. Tout de suite! À mesure que la neige recule, des fleurs sortent du sol comme par magie. On dirait qu’elles repoussent la neige, qui a l’air de battre en retraite devant leurs fleurs si colorées. C’est pourquoi je appelle ces plantes «bulbes repousse-neige». Ce sont de petits bulbes qu’il faut planter à l’automne (j’en parlerai davantage plus loin) et qui ont comme caractéristique de commencer à pousser sous la neige. Sans farce! En plein hiver, quand toutes les autres plantes dorment, les bulbes repousse-neige sont en pleine croissance, se préparant à fleurir. Ainsi leurs pousses sont déjà sorties quand la neige fond enfin… et souvent ils sont... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!