Categories

Recherche

Piège boule rouge facile à nettoyer

Le piège en forme de boule rouge qu’on place dans les pommiers après la floraison pour attirer et attraper la mouche de la pomme (Rhagoletis pomonella) est bien pratique. On le couvre d’une colle qui ne sèche pas, comme le Tanglefoot, et les mouches y restent prisonnières avant de pouvoir pondre sur les vraies petites pommes encore vertes.  Le hic, c’est qu’il faut nettoyer la boule, soit au milieu de la saison quand elle devient pleine de mouches, soit à la fin. Normalement, cela se fait avec un couteau à mastic et c’est toute une tâche! (Lisez C’est le temps de nettoyer les pièges boule rouge pour en savoir plus.) Mais la lectrice Nicole Coulombe suggère une façon plus pratique d’utiliser ce piège: en début de saison, couvrez la boule de pellicule plastique de type Saran Wrap et enduisez la pellicule de colle plutôt que le piège. Alors, vous n’aurez qu’à enlever la pellicule au besoin et recommencer. C’est moins dégoûtant et tout... Lire la suite >

C’est le temps de nettoyer les pièges boule rouge

Mes pommiers sont «?décorés?» de pièges en forme de boule rouge depuis le printemps dernier. Chaque piège est recouvert de Tanglefoot (une colle qui ne sèche pas et qui est vendue dans des centres de jardinage). Mais si j’en écris à l’automne, c’est qu’il est temps de les rentrer pour l’hiver. Contrôle de la mouche de la pomme Je les avais mis en place à la fin du printemps pour attraper les femelles de la mouche de pomme (Rhagoletis pomonella) : le soi-disant «?ver de la pomme?» qui perce les trous dans les fruits et les rend presque inutilisables. Vous pouvez lire davantage sur l’utilisation des boules rouges pour contrôler cette mouche dans l’article Une boule rouge à la rescousse des pommes. La plupart des années, ces petits pièges (j’en place 3 par pommier nain) éliminent presque complètement les vers, et ce, sans nécessiter le moindre pesticide. À l’automne, par contre, les boules ne sont plus utiles. La mouche femelle, celle... Lire la suite >

Une boule rouge à la rescousse des pommes

Le principal insecte prédateur du pommier est la mouche de la pomme (Rhagoletis pomonella), une petite mouche dont la larve, appelée ver de la pomme, creuse des galeries dans le fruit et le rend non comestible. Mais il y a un truc qui permet de le contrôler. Voyez-vous, la mouche femelle adore le rouge! Avoir le choix entre de minuscules pommes vertes et une belle grosse pomme rouge, elle choisira, à coup sûr, la pomme rouge. Et le jardinier peut tourner cette affection à son avantage. À cette fin, prenez une balle rouge (ou peignez-la rouge) et suspendez-la dans l’arbre en juin, après que les pétales sont tombés des fleurs et mais avant que les pommes encore vertes soient bien visibles, soit avant la fin de juin. Appliquez sur cette «fausse pomme» de la colle «Tanglefoot», disponible en jardinerie. Il s’agit d’un produit collant qui ne sèche pas. Si vous ne tenez pas à fabriquer ces pièges vous-même, sachez que... Lire la suite >