Comment contrôler les fourmis des bois

Par défaut
20170701A Pdeva1509, WC .jpg

Les nids de fourmis des bois peuvent dépasser 30 cm de diamètre. Leur couleur varie selon la couleur de la terre locale. Photo: Pdeva1509, Wikimedia Commons

Si vous voyez un gros fourmilière (nid de fourmis) en «sable» dans votre gazon ou jardin et des fourmis noires ou noires et rouges qui entrent et qui sortent, il s’agit de l’œuvre de fourmis des bois (Formica spp.) ou d’autres fourmis apparentées. Elles sont nettement plus grosses que les fourmis brunes des champs (Lasius spp.), soit les petites fourmis qui produisent de nombreux petits nids dans les gazons et les terrasses, et plus petites que les fourmis charpentières ou fourmis gâte-bois (Camponotus spp.), qui, elles, n’ont pas de nid très visibles, car elles nichent dans le bois (troncs et souches, granges, maisons, etc.). (D’ailleurs, on voit rarement les fourmis charpentières dans un jardin, car elles sont essentiellement nocturnes.)

20170701B Wikipédia .jpg

Les fourmis des bois peuvent être entièrement noires ou noires et rouges. Photo: Wikpédia

Il y a de nombreuses espèces de fourmis des bois trouvées un peu partout dans l’Hémisphère nord. En Amérique du Nord, si l’on rencontre des fourmis entièrement noires, il peut s’agir, entre autres, de F. glacialis ou de F. neoniger, alors qu’en Europe, la fourmi noire la plus courante est F. niger. La fourmi rousse des bois ou simplement fourmis rousse (F. rufa et autres) est rencontrée sur les deux continents. Elle est bicolore: la tête et l’abdomen sont noirs ou roux foncé, le thorax est rouge brique.

Un très gros nid

C’est vrai que quand les fourmis des bois s’installent dans une pelouse, leurs gros nids de déblais (ils peuvent mesurer jusqu’à 1 m de diamètre!), avec plusieurs entrées et sorties, nuisent à la croissance du gazon et d’autres plantes dans le secteur, laissant une zone presque vide de végétation. De plus, la colonie peut vivre 7 à 10 ans! Comment alors les contrôler?

Un contrôle difficile

La clé de succès dans le contrôle de toutes les fourmis est d’éliminer la reine. Il est inutile de tuer les ouvrières: la reine ne fera qu’en produire d’autres. Ce qui complique le contrôle des fourmis des bois est qu’elles sont souvent polygynes… il peut avoir plusieurs reines par colonie. Ainsi, il faut éliminer toutes les reines pour éliminer le nid.

C’est pour cette raison que les insecticides couramment utilisés pour tuer d’autres insectes (terre de diatomée, savon insecticide, pyrèthre, etc.) ne seront pas efficaces contre les fourmis des bois. Ils agissent trop rapidement et tuent les ouvrières sans atteindre les reines. Pour penser avoir du succès, il faut un insecticide qui agit lentement et que les ouvrières apportent dans le nid pour nourrir les reines. Ainsi elles seront intoxiquése peu et peu… et quand il n’y a plus de reines, la colonie cessera d’exister.

20170701C.jpgParfois, on peut les éliminer avec des pièges à fourmis commerciaux. Ils contiennent des appâts justement conçus pour empoisonner lentement les reines. On les place sur le terrain, près des nids. Il faut quand même leur donner le temps d’agir: au moins 3 semaines. Si cela ne fonctionne pas, essayez le truc suivant:

20170701D.jpgPréparez une solution de 125 ml d’eau chaude, de 30 ml de borax (trouvé en quincaillerie ou en pharmacie) et de 60 ml de sucre, ajoutant les solides à l’eau peu à peu en brassant pour les faire dissoudre. (Conservez tout surplus au frigo dans un contenant fermé pour des utilisations futures.) Versez 2 cuillérées dans une canette de boisson gazeuse vide: avec sa petite ouverture, les fourmis peuvent entrer et sortir, mais les animaux et les enfants n’y auront pas accès.

Couchez la canette couchée près de l’emplacement où les fourmis sortent. Le bore (minéral naturel dont le borax est composé) est un légèrement toxique et donc la solution aussi le sera aussi. Les ouvrières, attirées par le sucre, amèneront la solution aux reines. À force d’être nourries avec du bore jour après jour, elles finiront par s’empoisonner et mourir. Et sans reine, la colonie sera abandonnée. Mais patience ! Il peut falloir jusqu’à 3 semaines avant de voir les résultats.

Ou laissez vivre les fourmis!

Personnellement, je ne suis pas assez entiché de mon gazon pour traiter les fourmis qui y élisent résidence. Une petite section de 30 cm de gazon un peu moins fournie, ça ne m’empêche pas de vivre. Quand je passe la tondeuse, j’érafle un peu le sommet de leur nid, mais elles le refont après mon passage. Vivre et laisser vivre: voilà ma devise.

Publicités

Contrôler les fourmis charpentières dans la maison

Par défaut

20150206Avec le retour des jours plus longs, les fourmis charpentières commencent souvent à apparaître dans la maison… et ce n’est pas une bonne nouvelle! Si vous remarquez de grosses fourmis à la saison froide, c’est probablement qu’il y a un nid installé dans le bois de charpente de votre maison.

Il ne faut toutefois pas paniquer: les fourmis ne sont pas des termites et ne font pas «pourrir» le bois comme on entend souvent. Votre maison n’est donc pas en train de s’écrouler dans l’immédiat! Habituellement elles s’installent du bois était déjà pourri, mais le problème est que, une fois installées, elles creuseront dans le bois sain des environs pour agrandir leur nid et se faire des passages. Souvent leur présence indique donc qu’une solive ou poutre de votre maison est déjà en mauvais état.

Pour retrouver le nid, laissez de petits morceaux de gâteau dans les secteurs où vous aviez vu les fourmis, puis surveillez leur route quand elles viennent les chercher. Souvent aussi on découvre des petits tas de sciure de bois au pied les trous d’entrée.

20150206CLa meilleure chose à faire quand vous vous rendez compte que vous avez une infestation de fourmis charpentières dans la maison est de faire venir un exterminateur. Il pourrait trouver l’emplacement du nid et vous suggérer une solution réellement efficace. Et n’ayez pas crainte des produits chimiques qu’il pourrait utiliser: il existe des traitements biologiques et on peut demander qu’il les utilise. Certains exterminateurs le font d’office.

20150206BSi vous voulez tenter de les contrôler vous même, voici un truc souvent efficace. Préparez une solution de 125 ml d’eau chaude, de 28 ml de borax et de 60 ml de sucre, ajoutant les solides à l’eau peu à peu en brassant pour les faire dissoudre. Placez de petites soucoupes de cette solution près de l’emplacement où les fourmis sortent. (Conservez tout surplus au frigo dans un contenant fermé pour des utilisations futures.) Le bore (minéral naturel dont le borax est composé) est un légèrement toxique et donc la solution aussi le sera. Pas assez pour tuer les fourmis ouvrières immédiatement, cependant… ce qui est important. Les ouvrières, attirées par le sucre, amèneront la solution à la reine. À force d’être nourrie avec du bore jour après jour, elle finira par s’empoisonner et mourir. Et sans reine, la colonie sera abandonnée. Mais patience ! Il peut falloir jusqu’à 2 semaines avant de voir les résultats.

Notez que notre solution sera légèrement toxique aux humains et aux animaux aussi: il ne faut pas l’utiliser en présence d’enfants ou d’animaux familiers.

Il faut toutefois savoir qu’il est très difficile de contrôler les fourmis charpentières, car, en plus du nid principal, il peut avoir de nids satellites, sans reine. Dans ce cas, les ouvrières nourriront d’autres ouvrières avec votre solution, pas la reine et ainsi votre traitement ne sera pas efficace. D’où l’idée d’utiliser les services d’un exterminateur: au moins son travail est garanti!