Catégories

Recherche

Comment contrôler les fourmis des bois

Si vous voyez un gros fourmilière (nid de fourmis) en «sable» dans votre gazon ou jardin et des fourmis noires ou noires et rouges qui entrent et qui sortent, il s’agit de l’œuvre de fourmis des bois (Formica spp.) ou d’autres fourmis apparentées. Elles sont nettement plus grosses que les fourmis brunes des champs (Lasius spp., notamment L. neoniger), soit les petites fourmis qui produisent de nombreux petits nids dans les gazons et les terrasses, et plus petites que les fourmis charpentières ou fourmis gâte-bois (Camponotus spp.), qui, elles, n’ont pas de nid très visibles, car elles nichent dans le bois (troncs et souches, granges, maisons, etc.). (D’ailleurs, on voit rarement les fourmis charpentières dans un jardin, car elles sont essentiellement nocturnes.) Il y a de nombreuses espèces de fourmis des bois trouvées un peu partout dans l’Hémisphère nord. En Amérique du Nord, si l’on rencontre des fourmis entièrement noires, il peut s’agir, entre autres, de F. glacialis, alors qu’en Europe, la fourmi noire la... Lire la suite >

Contrôler les fourmis charpentières dans la maison

Avec le retour des jours plus longs, les fourmis charpentières commencent souvent à apparaître dans la maison… et ce n’est pas une bonne nouvelle! Si vous remarquez de grosses fourmis à la saison froide, c’est probablement qu’il y a un nid installé dans le bois de charpente de votre maison. Il ne faut toutefois pas paniquer: les fourmis ne sont pas des termites et ne font pas «pourrir» le bois comme on entend souvent. Votre maison n’est donc pas en train de s’écrouler dans l’immédiat! Habituellement elles s’installent du bois était déjà pourri, mais le problème est que, une fois installées, elles creuseront dans le bois sain des environs pour agrandir leur nid et se faire des passages. Souvent leur présence indique donc qu’une solive ou poutre de votre maison est déjà en mauvais état. Pour retrouver le nid, laissez de petits morceaux de gâteau dans les secteurs où vous aviez vu les fourmis, puis surveillez leur route quand elles... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!