Catégories

Recherche

Le bois raméal est-il un voleur d’azote?

Quand j’étais adolescent, mes parents ont acheté une maison à Sainte-Foy. Le jardin était en piètre état. La cour arrière composée presque entièrement d’asphalte. Parfait pour jouer au basket! Ceux qui connaissent mon père, Larry, comprendront qu’on n’a pas joué longtemps et que le l’asphalte a été arraché pour être remplacé par de luxuriants jardins. Après la plantation, nous avons bien sûr installé du paillis. «Le paillage est l’un des éléments de base du «jardinage en paresseux». Le paillis se compose d’une couche de matière généralement végétale de 7 à 10 cm d’épaisseur, disposée entre le sol et l’air, pour créer une barrière entre l’air et son effet asséchant — et aussi contre les graines des mauvaises herbes qu’il transporte — et la terre où poussent les racines de vos plantes.» Larry Hodgson, Les avantages du paillis. Bois raméal fragmenté (BRF) Quel paillis avons-nous utilisé? Du bois raméal fragmenté bien sûr! Après les feuilles mortes (du paillis gratuit déposé gratuitement... Lire la suite >

Le bois raméal fragmenté (BRF) comme paillis et comme amendement

par Edith Smeesters, biologiste, auteure et conférencière www.edithsmeesters.org Il y a quelques décennies déjà, je reçois en cadeau le livre de Ida et Jean Pain : «Un autre jardin ou les Méthodes Jean Pain». Ce livre raconte l’histoire de leur jardin au «Domaine des Templiers» dans le Var, au sud de la France. Jean Pain explique comment il a transformé un terrain rocailleux en jardin luxuriant grâce au compost de broussailles : un matériel surabondant dans sa région qui causait souvent des incendies de forêt. Après avoir broyé les broussailles, il les faisait tremper dans l’eau avant de les composter. Les résultats dans son potager étaient spectaculaires, et cela dans une région où il ne pleut presque pas et où la température dépasse souvent 40 °C en été.   Comme je voulais justement commencer mon premier potager sur une terre de remblais, je me suis aussitôt fait livrer quelques chargements de branches déchiquetées qui allaient prendre le chemin du dépotoir! Ce fut un succès : mon potager est devenu... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!