Catégories

Recherche

2018: l’année de la betterave

Chaque année, le National Garden Bureau, un organisme à but non lucratif qui fait la promotion des plaisirs du jardinage, sélectionne une vivace, une annuelle, une plante comestible et un bulbe à mettre en vedette dans son programme L’année de. C’est une excellente façon de découvrir une plante que vous ne connaissez pas ou pour en apprendre un peu plus sur une plante que vous cultivez déjà. Cet article présente la troisième des quatre plantes honorées en 2018, la betterave potagère (Beta vulgaris Groupe Conditiva). Voici les liens pour deux autres plantes honorées en 2018, soit le coréopsis et le calibrachoa. Un peu d’histoire La betterave sauvage (Beta vulgaris maritima) est habituellement appelée betterave maritime ou bette maritime et pousse spontanément sur les rivages maritimes en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, principalement autour des mers Méditerranée et Caspienne et sur la côte atlantique. À l’origine, la betterave maritime a été récoltée à l’état sauvage pour servir de plante médicinale, pour... Lire la suite >

Quand récolter les poires??

Contrairement à la pomme, à la cerise et à la vaste majorité des autres fruits, la poire européenne (Pyrus communis) ne mûrit pas sur la plante, du moins, pas du point de vue du consommateur. Si vous la laissez suffisamment longtemps pour qu’elle commence à ramollir de l’extérieur, elle sera trop mûre à l’intérieur, avec une chair de la consistance de la compote. De plus, on ne peut pas non plus se fier à son apparence pour savoir quand elle est prête à récolter. D’accord, la plupart des variétés changent un peu de couleur quand la maturité approche, mais beaucoup de poires sont encore vertes ou seulement un jaune très pâle. Même si leur épiderme devient rehaussé de rouge, cela ne veut pas nécessairement dire qu’elles sont prêtes à récolter. On ne peut pas se fier uniquement au calendrier, non plus. Certaines poires mûrissent aussitôt qu’en août, la plupart en septembre, octobre, plus rarement novembre… mais la date varie selon... Lire la suite >

La «salade» la plus facile

La bette à carde (Beta vulgaris cicla) n’est qu’une sélection de la bette sauvage (B. vulgaris maritima), la même plante qui a donné la betterave (B. vulgaris crassa). Mais au lieu de produire une grosse racine, la bette à carde (on l’appelle blette en France et poirée en Suisse) donne un pétiole nettement épaissi (la côte) et une plus grosse feuille. Les deux sont comestibles et on les utilise un peu comme des épinards, en salade ou cuits. D’ailleurs, la bette à carde complémente bien l’épinard, car elle commence à produire au moment où l’épinard, si précoce, arrête sa production. La bette à carde est toutefois beaucoup plus facile à cultiver que l’épinard. Même, c’est probablement le plus facile des légumes à salade. Vous pouvez semer la bette à carde tôt au printemps, dès que le sol est un peu asséché, même s’il y a encore parfois un peu de gel la nuit. Semez les graines à 1-2 cm de... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!