Categories

Recherche

Comment sauver les bégonias Rieger du froid

Bégonia Rieger ‘Valentino Pink’. Photo: ‘Valentino Pink’ Ce printemps, un bégonia Rieger (B. × hiemalis) s’est mérité un prix Les Exceptionnelles (concours d’horticulture québécois) pour la première fois. Par conséquent, cette variété, ‘Valentino Pink’, a été abondamment plantée partout au Québec et je l’ai vue aussi aux Jardins Longwood en Pennsylvanie cet été. De toute évidence, ce bégonia a été bien populaire! Mais c’est maintenant l’automne et cette plante ne peut pas résister aux froids de l’hiver à venir.  Si vous avez un bégonia ‘Valentino Pink’, ou encore, un autre bégonia Rieger, voici comment le conserver pour l’an prochain. Un peu d’histoire Les bégonias Rieger (B. × hiemalis) sont d’origine hybride, issus à l’origine de croisements entre des bégonias tubéreux (B. × tuberhybrida), à floraison estivale, et d’une espèce à floraison hivernale rarement cultivée, B. socotrana. Le premier hybride date de 1883. Le nom Rieger, qui s’applique désormais à tout Begonia × hiemalis, vient d’une série introduite en 1955 par l’hybrideur allemand Otto Rieger. On les appelle parfois... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!